PUBLICITÉ

Érosion à Kimbondo: Le cardinal Ambongo veut voir claire sur la destination des 4 millions USD débloqués par l’État pour les travaux

Le Cardinal Fridolin Ambongo, à la tête d’une délégation constituée du représentant personnel du Chef de l’État, de la Banque mondiale, des Députés nationaux et provinciaux et du Bourgmestre de la commune de Mont-Ngafula, a visité mercredi 24 mars le site d’érosion dénommé « Erosion 7 kilomètres » au quartier Kimbondo dans la commune de Mont-Ngafula.

À la suite de cette visite, l’Archevêque Métropolitain dit avoir fait un constat amère sur l’évolution de travaux alors qu’un fonds de 4 millions d’USD avait été décaissé en 2020 par le Gouvernement afin d’assurer l’évolution urgente de ces mêmes travaux sur le site.

« L’année passée, le Chef de l’Etat avait décidé du déblocage de 4 millions de dollars. Où sont partis les 4 millions ? En tant que pasteur, quand je vois mon peuple qui désespère à cause de la gravité de l’érosion, je ne peux que me retourner vers le Chef de l’État pour que l’on fasse la lumière sur la destination de cet argent », a déclaré le Cardinal Ambongo.

Pour cela, le Cardinal rapporte avoir alerté les autorités sur cette situation qui s’empire, notamment suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville de Kinshasa ces derniers jours, faisant gagner du terrain au ravin qui menace des habitations.

« Mon message s’adresse aux autorités du pays parce que ce que nous venons de voir est insupportable. Je constate que le ravin s’est allongé de 200 mètres, qu’un marché qui existait a été englouti, ainsi que certaines maisons, mais aussi le mur de l’école », a regretté le Cardinal Ambongo.

Présent sur le lieu, Yannick Luntadila, représentant personnel du Chef de l’Etat a promis de faire parvenir les cris des habitants du coin auprès du Président Félix Tshisekedi.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU