mercredi, juin 16, 2021
DRC
36,222
Personnes infectées
Updated on 16 June 2021 à 21:43 21 h 43 min
DRC
7,485
Personnes en soins
Updated on 16 June 2021 à 21:43 21 h 43 min
DRC
27,880
Personnes guéries
Updated on 16 June 2021 à 21:43 21 h 43 min
DRC
857
Personnes mortes
Updated on 16 June 2021 à 21:43 21 h 43 min

l'info en continu

RDC: Le Parti Travailliste dénonce la “tricherie” de Bahati Lukwebo et invite le Premier Ministre à intervenir

- Publicité-

Dans une déclaration faite ce samedi 6 mars, le Parti Travailliste (PT) de Steve Mbikayi, accuse Modeste Bahati Lukwebo, président du regroupement politique Alliances des Forces Démocratiques du Congo et Alliés(AFDC-A), de “clientélisme” dans le choix des candidats ministrables au gouvernement Sama Lukonde. À en croire le PT, le sénateur Lukwebo a ajouté d’autres critères à ceux du Premier Ministre pour justifier son “clientélisme.”

La “deuxième force” politique de l’AFDC-A se dit “étonnée” que Bahati Lukwebo ait “attribué” deux ministères à Rémy Musungayi qui “n’a aucun député” et à Madame Adel Kahinga “qui n’a qu’un seul député”, dénonce le Parti Travailliste.

- Publicité-

“Usant de son influence actuelle, l’honorable Bahati Lukwebo a ajouté d’autres critères à ceux édictés par le Premier Ministre. Pour lui, tout membre du gouvernement Ilunga ne peut faire partie du gouvernement Sama Lukonde parce qu’ayant été frappé par la motion de censure du gouvernement par l’Assemblée nationale. Ce critère est inventé par l’honorable Bahati Lukwebo pour couvrir le clientélisme des candidats ministres pour le compte de l’AFDC-A”, a déclaré le PT dans une déclaration lue par son porte-parole Me Émérite Loko.

Et d’ajouter : “étonnement, l’honorable Bahati a attribué les deux postes revenant aux alliés de l’AFDC-A à Rémy Musungayi dont le Parti n’a aucun député et qui avait lui-même récolté 200 voix à Kananga aux législatives de 2018 ainsi qu’à Madame Adel Kahinga qui n’a qu’un seul député en lieu et place du PT deuxième force politique du regroupement.”

“Transposant le conflit FCC à l’Union sacrée, l’honorable Bahati Lukwebo règle des comptes au Président national du PT. Abusant de sa grande influence dans l’entourage du Président de la République pour anéantir notre Président national, affaiblir notre Parti en l’opposant à ses députés et barrer la route au Front Patriotique dont l’objectif irait à l’encontre ses ambitions personnelles”, déclare le parti Travailliste.

Au nom de “l’équité, de la justice, de l’égalité des chances”, le PT invite le Premier Ministre Sama Lukonde “d’intervenir pour éviter que l’image du gouvernement de la République ne soit terni dès le départ.”

Stéphie MUKINZI

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. C’est pour ca qu’il faisait tout ce jalelo! Le poids politique ne compte pas, c’est la compétence, la moralité et l’amour du congo et des congolais qui passe en priorité.
    Sinon, le premier lui meme ne serait pas premier. Faux débat.

Comments are closed.

EN CONTINU