lundi, mars 8, 2021
DRC
26,627
Personnes infectées
Updated on 8 March 2021 à 19:26 19 h 26 min
DRC
3,483
Personnes en soins
Updated on 8 March 2021 à 19:26 19 h 26 min
DRC
22,432
Personnes guéries
Updated on 8 March 2021 à 19:26 19 h 26 min
DRC
712
Personnes mortes
Updated on 8 March 2021 à 19:26 19 h 26 min

l'info en continu

Kalev Mutond: « Je ne peux pas aller rendre compte des actes commis dans la gestion des services de l’Etat […] sauf devant le Président »

- Publicité-

L’ancien Patron de l’Agence Nationale des Renseignements (ANR), déclare qu’il ne répondra pas une quelconque invitation de la justice, pour les faits commis dans la gestion des services de l’état. Au cours d’une interview diffusée ce lundi 22 février sur Radio Okapi, Kalev Mutond précise n’avoir jamais été saisi d’une convocation judicaire sauf sur les réseaux sociaux.

« J’ai vu ce document comme tout le monde sur les réseaux sociaux » dit l’ancien super flic sous Joseph Kabila. Et d’ajouter: « Je suis prêt à témoigner, parce que c’est la justice de mon pays. Je dois collaborer avec la justice de mon pays. Je suis prêt d’aller répondre à la justice des faits commis par l’individu Kalev. Des faits matériels infractionnels commis par l’individu Kalev», a-t-il insisté.

- Publicité-

En outre, Kalev Mutond dit que, sauf devant le Président de la république, il ne peut aller rendre compte des actes commis dans la gestion des services de l’Etat.

« Je ne peux pas et je ne le ferai nulle part, sauf devant le Président de la République. Je ne peux pas aller rendre compte des actes commis dans la gestion des services de l’Etat. Parler de l’Armée, de la Police, de la DGM et de l’ANR, je ne peux pas le faire. Comme ancien Chef de la sûreté nationale, je ne peux pas. C’est mettre l’Etat dans la rue», a soutenu Kalev Mutond sur la Radio Onusienne.

Des allégations des faits de torture, des menaces de mort et d’assassinat que porterait l’ANR sous sa direction, l’ex patron des renseignements Kalev Mutond a tout rejeté en bloc.

« Ce sont des allégations qui sont portées à la connaissance du parquet. Mais il n’est pas dit qui est l’auteur matériel de ses allégations. Je pense donc qu’à ce stade, je ne peux donner aucun point de vue», estime l’ex Chef de l’ANR.

Attendu Jeudi 18 février 2021 au Parquet Général près la cour d’appel de Kinshasa/ Gombe, l’ancien patron de l’agence des renseignements n’a pas répondu à l’invitation.

Il sied de noter que, plusieurs dénonciations sont pendantes en justice, contre Kalev Mutond. L’ancien Bâtonnier Jean-Claude Muyambo était le premier à porter plainte contre l’ex Chef de l’ANR. Ensuite, Christopher Ngoyi, Vano Kiboko et consorts, ont fait de même. Les plaignants poursuivent le super flic sous Joseph Kabila, pour des faits similaires à savoir: arrestations arbitraires, tortures physiques et morales, traitement inhumain et dégradant, ainsi que tentatives d’assassinat.

Adrien AMBANENGO

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

RDC: Le président Félix Tshisekedi inaugure une mutuelle à Kinshasa pour l’autonomisation de la femme

Le Président de la République Démocratique du Congo et Président en exercice de l‘Union Africaine a, ce lundi 08 mars, inauguré les activités de...

RDC/CPI: Le Fonds au profit des victimes de l’affaire Ntanganda salue le début de la phase de mise en œuvre des réparations

Le Fonds au profit des victimes de la Cour Penale Internationale (CPI), se félicite vivement de la délivrance de l'ordonnance des réparations pour les...

Le MLC pour une égalité 50-50 de représentativité homme- femme

En marge de la célébration de la journée Internationale de la femme, le Mouvement pour la Libération du Congo ( MLC) de Jean-Pierre Bemba,...

8 mars : Milly Mumba plaide pour une parité hommes-femmes dans le prochain Gouvernement

En cette journée où l'humanité célèbre la femme, Milly Mumba Odia, Conseillère de Moïse Katumbi en charge des affaires culturelles, plaide pour l'égalité numérique...

Spécial Mapping : Quand les FAZ sous le général Eluki Monga massacraient les Tutsi et Banyamulenge au Sud Kivu

Dans le rapport Mapping publié en août 2010 par le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme sur les violations les plus...