l'info en continu

Futur Gouvernement : La Dynamique 50% des Femmes réclame la représentativité équitable Homme-Femme

- Publicité-

La Dynamique 50% des Femmes appelle les femmes parlementaires à adhérer à l’Union Sacrée de la Nation prônée par Félix Tshisekedi, Chef de l’État. Pour elle, la fin de la coalition FCC-CACH, qui donne naissance à l’Union sacrée est une opportunité capitale pour les femmes de se retrouver aujourd’hui dans les postes de prise de décisions.

Cette organisation féministe l’a fait savoir dans une déclaration rendue public ce mercredi 27 janvier 2021 à Bukavu, au Sud-Kivu.

- Publicité-

« L’instauration de l’Union sacrée déclarée par le Chef de l’Etat est une opportunité formidable à saisir dans la lutte axée sur la parité », lance la Dynamique 50% des Femmes.

L’organisation estime que la formation d’un nouveau gouvernement issu de l’Union sacrée pourra permettre aux femmes leaders politiques actives de se retrouver aux postes décisionnels lors des prochaines nominations. C’est pour cette raison qu’elle invite les femmes élues du peuple au Sud-Kivu et sur l’étendue du territoire national, à adhérer massivement à l’Union sacrée afin de se mettre en ordre de bataille pour les nominations quasi imminentes des animateurs de la prochaine équipe gouvernementale.

Collette Salima, Membre de la Dynamique qui a lu la déclaration rappelle par ailleurs aux resposables des partis et regrouppements politiques l’ultime nécessité de favoriser la promotion des droits des femmes dans les sphères politiques. Elle interpelle également le Chef de l’Etat à mettre en application l’article 14 de la Constitution ainsi que toutes les lois et les textes qui promeuvent la femme.

« Nous vous prions de peser de tout votre poids pour que la représentation équitable au sein du prochain gouvernement et de tous les autres organes stratégiques soit une évidence absolue. Il en va de la cohésion sociale que vous voulez toujours à tout prix préserver, après la zone de turbulences que vient de traverser à peine le pays », martèle la Dynamique.

Celle-ci dit attendre de Félix Tshisekedi l’application des lois qui promeuvent la parité, ainsi qu’à veiller à l’élimination de toute forme de discrimination à l’égard de la femme et d’assurer la protection et la promotion de ses droits inaliénables.

Thierry M RUKATA

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU