PUBLICITÉ

RDC : « on ne peut pas parler d’adhésion à l’Union sacrée pendant que nous sommes entrain de construire […] » (Chérubin Okende)

« […] Aujourd’hui, on ne peut pas parler d’adhésion à l’Union sacrée pendant que nous sommes entrain de construire la dynamique Union sacrée pour en déterminer la forme et le fond au contenu de la vision que nous partageons avec le Président de la République », a estimé Chérubin Okende, à l’issue de la signature par ses collègues députés d’Ensemble de la motion de censure contre le Premier Ministre.

Étant lui-même initiateur de cette action parlementaire, Chérubin Okende circonscrit cet exercice dans le cadre strictement parlementaire. « […]cela est une suite logique de la décision que nous avons prise pour mettre hors d’état de nuire la gouvernance du FCC-CACH, cette motion de censure est mon initiative après avoir passé au peigne fin l’action du gouvernement depuis son investiture », a expliqué à la presse ce jeudi 21 janvier.

Pendant qu’ils attendent harmoniser sur les cahiers de charges et le partage de responsabilité dans la gestion des institutions au sein de l’Union Sacrée de la nation, l’impasse et le malaise s’étaient installés à l’issue de la dernière tripartite entre l’UDPS, MLC et Ensemble pour la République. Toutefois Chérubin Okende d’Ensemble pour la République a apporté une nuance : « Il n’y a pas une corrélation directe et systématique à établir avec l’autre processus de mise en place de la dynamique de l’Union Sacrée ».

BMB

- Publicité -

EN CONTINU