l'info en continu

Franck Diongo à Kabund : « Il est indécent de révéler les discussions du Chef de l’État avec les partenaires »

- Publicité-

La circulation d’un enregistrement sonore attribué au Président a.i du parti présidentiel Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est devenu virale sur les réseaux sociaux.  L’on y entend, dans une discussion entre Jean-Marc Kabund a Kabund et les transfuges du Front Commun pour le Congo (FCC), parler des cahiers de charges soumis par les leaders du Mouvement de Libération du Congo (MLC) et Ensemble pour la République.

La bande sonore ayant soulevé un tollé dans l’opinion, Franck Diongo, Président du Mouvement Lumumbiste Progressiste (MLP) souligne la non-incidence des propos de Jean-Marc Kabund. « La déclaration de Jean-Marc Kabund n’engage pas le Chef de l’État. Il ne faut pas que vous vous trompiez dans l’opinion », a-t-il déclaré au cours d’un point de presse tenu ce mercredi 20 janvier 2021 à Kinshasa.

- Publicité-

Et Franck Diongo d’en appeler à l’apaisement en fustigeant la révélation des discussions secrètes du Chef de l’État. « Il est indécent de révéler les discussions du Président de la République avec les partenaires. Là, j’appelle à l’apaisement de tous les congolais et même les personnes concernées. Là, on va présenter Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi comme des gens qui cherchent un emploi, mais au moment opportun le Chef de l’État dans son rôle d’arbitre va trancher », juge-t-il.

Rappelons que dans sa communication devant les députés FCC qui ont rejoint l’Union sacrée, Jean Marc Kabund avait révélé qu’au cours d’une rencontre entre le Chef de l’Etat, Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba, ces derniers avaient exigé la tête de l’Assemblée Nationale pour Katumbi, Président d’Ensemble pour la République et la Primature pour Jean-Pierre Bemba, Président du MLC. Kabund les accusaient alors de vouloir tuer l’Union sacrée.

À leur tour, les Groupes parlementaires MS-67, AMK et  Allies et MLC/ADN se sont réunis ce mercredi 20 janvier 2021 dans le but d’analyser la communication du Président a.i de l’UDPS. Ils ont publié un communiqué conjoint exprimant leur regret vis-à-vis de cet état des choses et en ont appelé à la bienséance entre partenaires au sein de l’Union sacrée.

BMB

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU