lundi, mars 8, 2021
DRC
26,627
Personnes infectées
Updated on 8 March 2021 à 19:26 19 h 26 min
DRC
3,483
Personnes en soins
Updated on 8 March 2021 à 19:26 19 h 26 min
DRC
22,432
Personnes guéries
Updated on 8 March 2021 à 19:26 19 h 26 min
DRC
712
Personnes mortes
Updated on 8 March 2021 à 19:26 19 h 26 min

l'info en continu

Axe Tshisekedi-Bemba-Katumbi : “La solution ne pouvait pas passer par le partage des postes” (B. Mongomba)

- Publicité-

En marge de l’Union sacrée, les rencontres se multiplient entre le Président de la République Félix Tshisekedi et Jean-Pierre Bemba, Président du Mouvement de Libération du Congo (MLC) ainsi que Moise Katumbi, Autorité morale de la plateforme Ensemble pour la République. La tripartite a du mal à trouver un terrain d’entente autour de l’Union sacrée car, à en croire Jean Marc Kabund, Président a.i du parti présidentiel, les deux leaders de Lamuka qui ont exigé de diriger l’Assemblée Nationale et la Primature cherchent plutôt à tuer l’Union sacrée.

Dans une interview accordée à Politico.cd, Maître Blanchard Mongomba, Secrétaire Général du Nouvel Elan, parti cher à Adolphe Muzito et Porte-parole de la coalition Lamuka, est revenu sur ces dernières déclarations de Jean-Marc Kabund. Il affirme qu’à ce stade, il est impérieux de travailler non pas pour ses propres intérêts mais plutôt pour les intérêts de notre peuple.

- Publicité-

” Face à la situation qui a mis le peuple dans “la crise de légitimité”, la solution ne pouvait pas passer par le partage des postes ou par des cahiers de charge qui n’ont rien à voir avec la volonté du peuple” a-t-il déploré.

Et d’ajouter que “lorsqu’ils sont allés demander des postes, je ne pense pas qu’ils en ont discuté avec leurs bases respectives, voilà pourquoi nous disons que cette union dite sacrée est une escroquerie pure et simple”.

JP Bemba et de Moïse Katumbi ont pris part aux consultations et ont déjà été reçus à plusieurs reprises par le Chef de l’État. Pour le Porte-parole de la coalition Lamuka, le rapprochement observé de JP Bemba et de Moïse Katumbi autour du Président Tshisekedi constitue un signe qui montre à suffisance qu’au sein de Lamuka, les membres ou les acteurs peuvent adhérer librement tout en signalant que ce rapprochement n’a pas été fait dans le cadre de Lamuka. Les deux personnalités, selon Mongomba, se sont rapprochés du Président Tshisekedi en tant que leaders du MLC et d’Ensemble pour la République et non de Lamuka. Pour preuve, ce juriste argue que le présidium dirigé par Martin Fayuu ne s’était pas réuni pour lever une option quant à ce. “C’est un rapprochement qui n’a rien à voir avec les objectifs ou les textes juridiques qui organisent le fonctionnement de la plateforme Lamuka » a-t-il martelé.,

Le Secrétaire Général du Nouvel Elan souligne que Lamuka n’a rien à voir avec « ce qui se trame contre la volonté du peuple », dit-il avant d’ajouter, « Je vous l’avais dit que Félix Tshisekedi est dans une logique de la “kabilie”.

Il explique : “Si hier, le PPRD que nous connaissons s’était transformé en AMP après s’être mué en MP, devenu FCC, du FCC ça s’est transformé en FCC-CACH et aujourd’hui il s’est décidé de flouer le peuple congolais en changeant de dénomination dite sacrée, il n’y a rien de nouveau. Voilà pourquoi Lamuka ne se sent ni loin, ni près dans tout ce qui se fait dans cette escroquerie politique qui prend des proportions inquiétantes, parce qu’on sait que des leaders qui disaient qu’ils partaient pour l’intérêt général, mais aujourd’hui des révélations qui sortent ici et là, démontrent à suffisance qu’ils y vont pour leurs intérêts égoïstes.

JM Mawete

- Publicité -

EN CONTINU

RDC: Le président Félix Tshisekedi inaugure une mutuelle à Kinshasa pour l’automatisation de la femme

Le Président de la République Démocratique du Congo et Président en exercice de l‘Union Africaine a, ce lundi 08 mars, inauguré les activités de...

RDC/CPI: Le Fonds au profit des victimes de l’affaire Ntanganda salue le début de la phase de mise en œuvre des réparations

Le Fonds au profit des victimes de la Cour Penale Internationale (CPI), se félicite vivement de la délivrance de l'ordonnance des réparations pour les...

Le MLC pour une égalité 50-50 de représentativité homme- femme

En marge de la célébration de la journée Internationale de la femme, le Mouvement pour la Libération du Congo ( MLC) de Jean-Pierre Bemba,...

8 mars : Milly Mumba plaide pour une parité hommes-femmes dans le prochain Gouvernement

En cette journée où l'humanité célèbre la femme, Milly Mumba Odia, Conseillère de Moïse Katumbi en charge des affaires culturelles, plaide pour l'égalité numérique...

Spécial Mapping : Quand les FAZ sous le général Eluki Monga massacraient les Tutsi et Banyamulenge au Sud Kivu

Dans le rapport Mapping publié en août 2010 par le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme sur les violations les plus...