vendredi, novembre 20, 2020
DRC
12,008
Personnes infectées
Updated on 20 November 2020 à 13:27 13 h 27 min
DRC
470
Personnes en soins
Updated on 20 November 2020 à 13:27 13 h 27 min
DRC
11,215
Personnes guéries
Updated on 20 November 2020 à 13:27 13 h 27 min
DRC
323
Personnes mortes
Updated on 20 November 2020 à 13:27 13 h 27 min

l'info en continu

Le VPM Gilbert KANKONDE effectue une visite d’inspection d’un cachot clandestin de la DGM et ordonne sa fermeture

- Publicité-

Kinshasa 19 Nov 2020, le Vice Premier ministre ministre de l’intérieur sécurité et Affaires coutumières Gilbert KANKONDE MALAMBA a effectué une visite d’inspection dans un cachot clandestin géré par les autorités de la DGM ( Direction Général de Migration) en vue de s’imprégner de l’état d’incarcération des détenus et a ordonné sa fermeture immédiate, rapporte la cellule de presse du Vice Premier Ministre, Ministre de la Justice.

Aussitôt informé de cette nouvelle  par ses services spéciaux, le Vice Premier ministre ministre de l’intérieur sécurité et Affaires coutumières Gilbert KANKONDE s’est rendu sur le lieux dudit cachot secret, sise sur l’avenue due Haut commandement dans la commune de la Gombe , où un chantier abandonné appartenant à la DGM  est utilisé comme un lieu de détention des détenus secrets.

- Publicité-

La majorité est constituée des expatriés ( plus d’une dizaine). Une situation qui viole la décision du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi qui avait ordonné la fermeture des cachots clandestins , lors de son discours d’investiture car la parole du chef de l’État à la même force que la loi .

Le VPM Gilbert KANKONDE était dans le regret de constater que des personnes sont détenus dans des conditions inhumaines et celà depuis plus de (9 ) neuf mois, sans procès verbal , ni une quelconque réquisition transmise dans aucun parquet de la République.
  
Par ailleurs, le Directeur Adjoint de la DGM ,Mr Papy MBUYI a déclaré que ces lieux de détention sont des centres de transits que la DGM utilise lors des arrestations qu’elle opère.

En outre , le VPM KANKONDE a révélé que ces traitements inhumains et dégradants violent la convention Internationale de Genève sur le droit d’asile de 1951 et de son protocole d’accord de 1967 dont la RDC est l’un des pays signataires depuis le 24 février 1991.

Soulignons que , ces pratiques  s’opposent aussi à la convention Internationale des migrants et leurs familles , adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies dans sa résolution 45/158 du 18 décembre 1990.

Face à ces irrégularités et violations des droits de ces sujets expatriés et congolais trouvés sur ces cachots clandestins , le Vice Premier ministre ministre de l’intérieur sécurité et Affaires coutumières Gilbert KANKONDE MALAMBA a ordonné la fermeture immédiate de ces lieux de détention illégales et a rassuré que d’autres dispositions seront prises sous peu de temps.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

Sud-Ubangi : 474 réfugiés centrafricains ont quitté le camp de Mole pour Zongo et la RCA

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) en République démocratique du Congo (RDC) a récemment aidé des centaines de réfugiés originaires...

Le VPM Gilbert KANKONDE effectue une visite d’inspection d’un cachot clandestin de la DGM et ordonne sa fermeture

Kinshasa 19 Nov 2020, le Vice Premier ministre ministre de l'intérieur sécurité et Affaires coutumières Gilbert KANKONDE MALAMBA a effectué une visite...

Le Centre préconise « un dialogue direct entre les deux hautes personnalités de la coalition FCC/CACH car l’avenir de la RDC en dépend »

Dans un communiqué parvenu à Politico.cd, le Regroupement politique "Le Centre" dit suivre avec attention l'actualité politique de l'heure en RDC.

André Lite en séjour à Panzi, revisite la question des Droits de l’homme avec le Dr Denis Mukwege

En séjour dans le Sud-Kivu pour des questions relatives aux droits de l'homme, le Ministre André Lite Asebea s'est rendu, ce mercredi...

Droits humains : le ministre André Lite met en garde les auteurs des violations graves des crimes en Ituri

Le ministre des Droits humains, André Lite, a déclaré, dans un point de presse tenu jeudi 19 novembre 2020 à Bunia (Ituri),...