vendredi, septembre 17, 2021
DRC
56,357
Personnes infectées
Updated on 17 September 2021 à 11:34 11 h 34 min
DRC
24,431
Personnes en soins
Updated on 17 September 2021 à 11:34 11 h 34 min
DRC
30,858
Personnes guéries
Updated on 17 September 2021 à 11:34 11 h 34 min
DRC
1,068
Personnes mortes
Updated on 17 September 2021 à 11:34 11 h 34 min

l'info en continu

Démission de l’Assemblée nationale : l’ACAJ soutient Fabrice Puela et met en garde les auteurs des menaces contre lui

- Publicité-

“Nous soutenons le député Fabrice Puela dans sa démarche tendant à faire constater, devant le Conseil d’Etat, la démission d’office du bureau Jeanine Mabunda et consorts”, a dit l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ) en rapport avec la saisie par député Fabrice du Conseil d’État pour obtenir la démission du bureau de l’Assemblée nationale dirigé par Jeannine Mabunda pour non dépôt dans le délai légal du rapport financier 2019 de la chambre basse.

Cette association de défense des droits humains dénonce par ailleurs les menaces de mort dont fait l’objet l’élu de Matadi et met en garde les auteurs des dites menaces.

- Publicité-

“METTONS EN GARDE ceux qui le menacent d mort ou tenter d’influer le juge. Il a exercé son droit fondamental !”, déclare l’ACAJ ce mercredi 18 novembre 2020.

Rappelons que que Fabrice Puela, élu du Kongo Central, a saisi le Conseil d’État le 9 novembre dernier, pour obtenir la démission du bureau de l’Assemblée nationale. Il l’accuse de violation du Règlement intérieur de cette institution qui oblige le bureau de déposer son rapport financier au mois d’octobre. Des accusations rejetées par le bureau de l’Assemblée nationale.

Entre-temps, l’audience de l’examen de la requête de Fabrice Puela est prévue ce mercredi au Conseil d’État.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU