mardi, novembre 17, 2020
DRC
11,866
Personnes infectées
Updated on 17 November 2020 à 21:19 21 h 19 min
DRC
364
Personnes en soins
Updated on 17 November 2020 à 21:19 21 h 19 min
DRC
11,180
Personnes guéries
Updated on 17 November 2020 à 21:19 21 h 19 min
DRC
322
Personnes mortes
Updated on 17 November 2020 à 21:19 21 h 19 min

l'info en continu

Kinshasa reste en alerte pour stopper la deuxième vague de la pandémie de Coronavirus

- Publicité-

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, en sa qualité de président du Comité multisectoriel de riposte à la COVID 19, a présidé, lundi 16 novembre 2020 à la Primature à Kinshasa, la séance d’évaluation de la riposte à cette pandémie en RDC, en présence de tous les membres de cette structure nationale, rapporte la primature.cd.

Le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Gilbert Kankonde, dans son compte-rendu de cette réunion, a déclaré qu’il s’est agi de réfléchir sur des mesures à prendre afin de faire face à l’alerte lancée par le docteur Jean-Jacques Muyembe, Secrétaire technique du Comité multisectoriel de riposte à la COVID-19 en RDC, sur la deuxième vague de la pandémie à la COVID-19 en Occident, et qui touche à nouveau l’Afrique, cette fois-ci, par le Kenya.

- Publicité-

L’épidémiologiste congolais Muyembe a également démontré qu’à ce jour, les cas de COVID-19 en RDC commencent à augmenter, même si la létalité reste faible.

À cet effet, le chef du gouvernement central, Ilunga Ilunkamba, a convié les membres du Comité multisectoriel de riposte à la COVID-19 à cette réflexion approfondie pour que l’Exécutif central arrête de nouvelles stratégies dès mercredi 18 novembre 2020, a déclaré le VPM G. Kankonde.

Le gouvernement congolais tire encore la sonnette d’alarme. Il appelle toute la population congolaise au respect des gestes barrières (port du masque, lavage des mains et distanciation sociale), parce que la fin de l’état d’urgence ne signifie pas la fin de la pandémie à la COVID-19, a souligné le VPM en charge de l’Intérieur Sécurité et Affaires coutumières.

Le Comité multisectoriel de riposte à la COVID-19 en RDC est composé des ministères de l’Intérieur, de la Communication et Médias, de la Santé, de l’ESU, de l’EPST, des Affaires sociales ainsi que des FARDC, de la Police nationale, l’ANR, la DGM et du gouverneur de la ville de Kinshasa.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

Passeport à 99 USD : Claudel Lubaya invite le gouvernement à supprimer tous les frais superflus et indus

Le député national Claudel Lubaya salue la réduction du prix du passeport de la RD Congo à 99 USD, qui prend en...

Kinshasa reste en alerte pour stopper la deuxième vague de la pandémie de Coronavirus

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, en sa qualité de président du Comité multisectoriel de riposte à la COVID 19, a présidé,...

Kasongo Kas, Président de la ligue des Jeunes UDPS/Tshibala démissionne et se retire du parti

Le Président de la ligue des jeunes de l'UDPS/Tshibala, Kasongo Kas, a démissionné de son poste et s'est retiré du parti, dans...

Christian Lima d’amnistie internationale s’élève contre l’arrestation de Tshala Muana

Du nombre des voix qui s'élèvent contre l'arrestation de Tshala Mwana se compte celle d'un de militants d'Amnistie internationale, à savoir Christian...

Tanganyika : 50 militaires des FARDC ont suivi une formation sur la protection des jeunes de moins de dix-huit ans

Venus de différentes unités à Kalemie, 50 militaires de rang et officiers des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)...