samedi, juillet 24, 2021
DRC
47,404
Personnes infectées
Updated on 24 July 2021 à 4:49 4 h 49 min
DRC
16,994
Personnes en soins
Updated on 24 July 2021 à 4:49 4 h 49 min
DRC
29,389
Personnes guéries
Updated on 24 July 2021 à 4:49 4 h 49 min
DRC
1,021
Personnes mortes
Updated on 24 July 2021 à 4:49 4 h 49 min

l'info en continu

Augustin Kabuya: “J’assume mon propos et je le répète: l’accord FCC-Cach n’est pas un refuge pour les gens cités dans tous les dossiers sales”

- Publicité-

Le Secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya a réagi suite à la plainte déposée contre lui par le Ministre des Finances, Sele Yalaghuli, pour “diffamation et incitation à la vie d’autrui.”

Sur RFI, Augustin Kabuya dit qu’il un peu déçu et assume ses propos: l’accord entre le FCC et Cach n’est pas un lieu de refuge pour protéger tous les auteurs des crimes dans notre pays.

- Publicité-

“Dans la matinée, j’avais dit ceci: l’accord entre le FCC et Cach n’est pas un lieu de refuge pour protéger tous les auteurs des crimes dans notre pays. J’ai évoqué le cas de Fidèle Bazana [chauffeur de Chebeya], de Floribert Chebeya [défenseur des droits de l’homme assassiné en 2010], de Thérèse Kapangala [tuée dans une marche en 2018], de Rossy Mukendi [abattu par police en 2018] et de la fosse commune de Maluku [400 corps environ]. C’est cela l’incitation de la haine. C’est ça l’excitation de la population à la violence.,” s’étonne le Secrétaire général de l’UDPS.

Et de poursuivre:

“En ce qui concerne le ministre des Finances, il y a cela dix jours, qu’il devait signer conjointement un arrêté avec le ministère des Affaires étrangères. Et le Premier ministre avait déjà donné même son quitus pour les problèmes de passeports. Où en sommes-nous? Il fait trainer le pas. Il applique la politique de peau de banane initiée par sa famille politique, le FCC. Et d’annoncer cela devient incitation à la haine ethnique. Je suis un peu déçu et désolé. Je ne suis pas d’accord. J’assume mon propos et je le répète: l’accord FCC-Cach n’est pas un refuge pour les gens cités dans tous les dossiers sales.”

Il conclut ses propos en lançant un défi à quiconque de lui amener l’audio où il tient de tels propos.

“J’assume. Ils ont dit que j’ai demandé à la population d’aller casser la maison du ministre des Finances, ce qui n’est pas vrai, et je lance un défi à quiconque de m’amener l’audio où je tiens de tels propos.,” conclut Augustin Kabuya.

Dans sa plainte contre le Secrétaire général de l’UDPS, le ministre des Finances avait évoqué un enregistrement audio en circulation dans lequel le secrétaire général de l’UDPS aurait fait des allusions sur lui, dans des propos incendiaires, selon lui.

Ses propos ont été condamné par le ministre des Droits humains, André Lite Asebea et par le Bureau Conjoint des Nations Unies pour les Droits de l’homme.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU