mercredi, novembre 11, 2020
DRC
11,642
Personnes infectées
Updated on 11 November 2020 à 18:51 18 h 51 min
DRC
398
Personnes en soins
Updated on 11 November 2020 à 18:51 18 h 51 min
DRC
10,928
Personnes guéries
Updated on 11 November 2020 à 18:51 18 h 51 min
DRC
316
Personnes mortes
Updated on 11 November 2020 à 18:51 18 h 51 min

l'info en continu

Le BCNUHD condamne fermement les propos incendiaires attribués à un responsable de l’UDPS, incitant à la violence

- Publicité-

Le Bureau conjoint des Nations Unies pour les droits de l’homme (BCNUDH) a condamné ce mercredi 11 novembre les propos qu’il qualifie d’incendiaires, attribués à un responsable de l’UDPS qui sont selon lui, de nature à inciter à la violence.

C’est ce que l’on peut lire dans le compte tweeter du BCNUHD ce mercredi 11 novembre 2020.

- Publicité-

En effet, ceci est en réaction aux propos tenus lors de la matinée politique organisée dans leur siège ce mercredi 11 novembre, le secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya s’en est pris violemment aux cadres du FCC notamment le Ministre des finances Sele Yalaghuli qu’il accuse de bloquer les actions du Président de la République.

« …Vous voulez retourner au pouvoir mais il faut présenter un bilan. Vous avez commis plusieurs assassinats et crimes économiques. Vos noms sont cités dans le pillage de ce pays. Aujourd’hui, vous vous organisez avec le ministre des Finances pour bloquer les paiements pour dresser l’Armée, la Police et les fonctionnaires contre le Chef de l’État… Je vous dis comme ils veulent ça, Nous sommes prêt pour les affronter, et certains d’entre eux vont prendre le chemin d’exil », a dit Augustin Kabuya aux militants de l’UDPS dans un audio parvenu à Politico.cd.

Et de poursuivre : « Nous n’allons pas nous laisser faire, je vous assure. Je ne parle pas pour faire plaisir à certains. Comme ils ont choisi cette voie, sans se rendre compte que sans l’UDPS ils auraient subi le sort des Mobutistes le 17 mai 1997, nous sommes prêts puisque nous sommes habitués à ça. Nombreux prendront le chemin de l’exil ».

Le BCNUDH met en garde contre de tels propos et appelle les acteurs politiques de tous bords de s’abstenir de tenir des discours pouvant porter atteinte à la paix et la cohésion sociale.

Les menaces contre les personnes et leurs biens sont contraires à la loi et aux exigences d’une société démocratique.

Le Bureau onusien des droits de l’homme invite les autorités à prendre des mesures pour prévenir et sanctionner leurs auteurs.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

Pius Muabilu: « On n’est pas député national pour sa propre famille, je reste au service de mon peuple »

Le ministre d'État à l'Urbanisme et Habitat ( FCC), Pius Mwabilu a été reçu, comme personnalité politique, par le président de la...

Le BCNUHD condamne fermement les propos incendiaires attribués à un responsable de l’UDPS, incitant à la violence

Le Bureau conjoint des Nations Unies pour les droits de l'homme (BCNUDH) a condamné ce mercredi 11 novembre les propos qu'il qualifie...

Le Gouverneur Gentiny Ngobila reporte la date de la tenue du congrès du PALU/aile Sylvain Ngabu

Le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, a interdi la tenue du congrès du Parti Lumumbiste Unifié (PALU), aile Sylvain...

Maniema : le gouverneur Auguy Musafiri, cadre du FCC, déchu et poursuivi en justice

Le gouverneur Auguy Musafiri, cadre du Front commun pour le Congo (FCC) plateforme politique soutenant l'ex-président Kabila, a été déchu de ses...

JM Kabund appelle à une mobilisation générale ce samedi pour la marche de soutien aux consultations présidentielles

Ce mercredi 11 novembre 2020, le président a.i de l'Union pour Démocratie et le Progrès Social (UDPS) a appelé à une mobilisation...