samedi, juillet 24, 2021
DRC
47,404
Personnes infectées
Updated on 24 July 2021 à 5:49 5 h 49 min
DRC
16,994
Personnes en soins
Updated on 24 July 2021 à 5:49 5 h 49 min
DRC
29,389
Personnes guéries
Updated on 24 July 2021 à 5:49 5 h 49 min
DRC
1,021
Personnes mortes
Updated on 24 July 2021 à 5:49 5 h 49 min

l'info en continu

Consultations Nationales: “Nous devons courir quand les autres marchent parce-qu’on affiche un terrible retard” (Mbusa Nyamwisi)

- Publicité-

Pour la 4e journée des consultations nationales, le président de la république Félix Tshisekedi a reçu ce jeudi 05 novembre 2020, au palais de la nation, Antipas Mbusa Nyamwisi, président National du parti politique RDC-K/ML.

Selon le compte Twitter de la présidence, le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est entretenu avec Antipas Mbusa Nyamuisi dans le cadre des consultations appelé par le président de la république en vue de la création d’une union sacrée.

- Publicité-

Au sortir de cet entretien, Mbusa Nyamwisi, a, devant la presse, estimé que la République démocratique du Congo affiche un grand retard sur plusieurs points.

Soutenant l’initiative d’une “union sacrée,” pour Mbusa Nyamwisi, le pays doit courir quand les autres marchent.

“Je sais que nous connaissons un terrible retard. Nous devons vite mettre dans l’esprit qu’il y a un travail à faire. Nous devons courir quand les autres marchent parce-qu’on affiche un terrible retard. (…) Celui qui a initié ces consultations, il a donc un nouvel élan et c’est pour cela, nous devons lui apporter un appui nécessaire…”

Et de poursuivre :

“Je pense qu’il a déjà un premier exercice ici, lorsque le président nous appelle tous, cela contribue à mettre les esprits ensemble pour qu’on aie de l’avant. Les images qui nous viennent partout de notre pays, dans la région de Beni, en Ituri, Minembwe et des menaces partout hypothequent notre vie collective. Il faut mettre fin à cela…”

En juin 2019, Antipas Mbusa Nyamwisi avait officiellement quitté Lamuka. Une défection qui était intervenue dans un contexte difficile pour la principale coalition d’opposition.

Il avait au préalable informé Moïse Katumbi, coordonateur de la coalition, de la suspension de sa participation à Lamuka.
Dans une lettre datée du 17 juin, il expliquait vouloir apporter sa ” contribution à la lutte contre l‘épidémie à virus Ebola (déclarée vaincue dans l’Est de la RDC) et à l’insécurité dans la région, notamment à Beni-Butembo et dans l’Ituri”

Merveilles Kiro/Politico.cd

- Publicité -

EN CONTINU