PUBLICITÉ

Le sénateur FCC Lola Kisanga soutient la démarche de Félix Tshisekedi pour la création d’une Union sacrée

Le sénateur FCC Jean-Pierre Lola Kisonga a signé un acte d’engagement pour soutenir le président Félix Tshisekedi pour la création de l’Union sacrée pour la nation.

Dans son préambule, l’ancien ministre de l’ESU salue l’alternance qu’a connue la RDC à l’issue des élections du 30 décembre 2018 qui fut « un moment historique qui a cristallisé les espoirs au sein de la population et au sein de l’opinion publique internationale ».

« Elle a constitué une démonstration de la maturité politique et démocratique de notre jeune nation démocratie, » a dit JP Lola Kisanga.

Dans son acte d’engagement, l’élu de Haut-Uele (nord-est de RD Congo)  « partage la vision de gouvernance politique du président Félix Tshisekedi axée sur le souci permanent de privilégier l’intérêt général du peuple congolais ».

« Je m’engage à soutenir votre démarche républicaine visant à construire une véritable Union sacrée pour la nation par une approche participative et inclusive, visant à asseoir une large base de réflexion sur les questions essentielles qui constituent les vraies préoccupations de notre peuple et de la nation », a assuré JP Lola Kisanga.

 » Je suis prêt à vous appuyer dans la mise en œuvre de vos politiques publiques sectorielles, pour l’intérêt supérieur de la nation et de ne ménager aucun effort, dans le cadre de mes fonctions institutionnelles afin de contribuer à produire des réformes essentielles sur le plan législatif, pour la mise en œuvre de votre politique », a-t-il promis.

L’ancien gouverneur de la province Orientale affirme le caractère irrévocable de son engagement à accompagner le Chef de l’État dans la mise en oeuvre des politiques publiques nationales sectorielles afin de répondre aux attentes des concitoyens et de ne ménager aucun effort dans le cadre de ses fonctions institutionnelles afin de contribuer de manière intelligible dans la production législatives des réformes essentielles pour mise en oeuvre de la politique du président de la République.

Lola Kisanga est parmi les sénateurs FCC qui ont saisi la Cour constitutionnelle contre la nomination des juges.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU