vendredi, septembre 17, 2021
DRC
56,357
Personnes infectées
Updated on 17 September 2021 à 10:34 10 h 34 min
DRC
24,431
Personnes en soins
Updated on 17 September 2021 à 10:34 10 h 34 min
DRC
30,858
Personnes guéries
Updated on 17 September 2021 à 10:34 10 h 34 min
DRC
1,068
Personnes mortes
Updated on 17 September 2021 à 10:34 10 h 34 min

l'info en continu

Kongo Central : l’Agence de lutte contre la corruption a intercepté, avec l’ANR et la DGDA, des “conteneurs sous-évalués” au port de Matadi

- Publicité-

Dans le cadre de sa mission, l’Agence de prévention de lutte contre la corruption (APLC) a intercepté, avec l’ANR et la DGDA, des “conteneurs sous-évalués” au port de Matadi, chef-lieu du Kongo Central, rapporte un communiqué de presse de l’APLC, signé mardi 03 novembre 2020 par sa directrice de communication, Chouna Lomponda.

“Les faits se sont déroulés dans la nuit du mercredi 21 octobre 2020 à la suite d’une enquête menée au port de Matadi par les enquêteurs de l’APLC”, précise le document.

- Publicité-

Il serait question de transport de machines usagées d’occasion alors qu’en réalité, il s’agit d’une usine neuve de fabrication de jus et d’autres produits alimentaires.

Le communiqué cite la déclaration E 774 du 19 octobre 2020 dont le montant total à payer est de 51.784 USD alors que, dans la fausse déclaration, il a été fait état d’une déclaration à 24.600 USD (12.000 USD fob et 12.600 USD fret).

Les amendes transactionnelles sont une à dix fois le montant soit 517.840 USD au maximum.

Pour l’APLC, il se dégage clairement qu’il y a eu une fausse déclaration qui ne correspond pas au constat fait par ses agents ainsi que celui de la DGDA. Il y a donc eu sous-évaluation, peut-être assortie d’un acte de corruption.

L’APLC remercie les autres institutions, notamment la DGDA et l’ANR, pour leur collaboration. Elle annonce, pour bientôt, d’autres actions.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU