mardi, novembre 3, 2020
DRC
11,395
Personnes infectées
Updated on 3 November 2020 à 22:38 22 h 38 min
DRC
319
Personnes en soins
Updated on 3 November 2020 à 22:38 22 h 38 min
DRC
10,768
Personnes guéries
Updated on 3 November 2020 à 22:38 22 h 38 min
DRC
308
Personnes mortes
Updated on 3 November 2020 à 22:38 22 h 38 min

Décès de Sindika Dokolo: des services funéraires seront organisés à Dubaï, à Londres, à Kinshasa et à Luanda les 5 et 17 novembre

- Publicité-

La famille de Sindika Dokolo annonce, dans un communiqué rédigé en 3 langues ( français, anglais et portugais) parvenu à Politico.cd mardi 03 novembre 2020, que des services funéraires seront organisés à Dubaï, à Londres, à Kinshasa et à Luanda.

« En Mémoire de Sindika Dokolo, rejoignez-nous en prière pour un service en l’honneur de sa vie le 5 novembre 2020 à 16h, au Four Seasons Resort Jumeirah Dubaï », dit le communiqué familial.

Pour Londres, la Messe funéraire de Sindika Dokolo aura lieu à la Cathédrale de Westminster, église catholique romaine de Londres, en Grande-Bretagne, le 17 novembre 2020 à 10h30.

Une cérémonie en hommage à la vie de Sindika Dokolo se tiendra au Musée National du Congo, à Kinshasa, en République démocratique du Congo, le 17 novembre à 9h00.

Une autre cérémonie en mémoire de Sindika Dokolo aura lieu à Luanda (Angola), le 17 novembre à 9h00.

« Notre famille remercie tous ceux qui nous ont adressé des messages de soutien et d’affection en ces moments difficiles, » conclut le communiqué.

Homme d’affaires, philanthrope, l’initiateur du mouvement citoyen Les Congolais Debout, Sindika Dokolo (48 ans) est décédé, jeudi 29 octobre 2020, des suites d’un accident à Dubaï.

Fils de l’industriel Augustin Dokolo, il était l’époux d’Isabel Dos Santos, la fille de l’ancien président angolais José Eduardo Dos Santos.

Très engagé en politique, il disait encore récemment sur TOP CONGO FM ne pas vouloir faire de politique active. Mais, il espérait que les Congolais. s’engageraient plus en politique pour ne pas laisser le champ libre aux politiciens.

- Advertisement -

Invité du Magazine TOP PRESSE, le 7 décembre 2019, il affirmait préférer « être un Congolais pauvre mais debout, plutôt qu’un riche assis ».

Lors de son dernier séjour à Kinshasa, il avait manifesté au Chef de l’État, Félix Tshisekedi, son intention de construire, même seul, le port en eaux profondes de Banana, au Kongo Central, la province d’origine de son père.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...