PUBLICITÉ

Tshopo: campagne de collecte des fonds de solidarité en faveur des victimes des guerres de Kisangani

Le groupe LOTUS, une ONG de défense des droits humains basée à Kisangani dans province de la Tshopo, a lancé. vendredi 30 octobre 2020, la campagne de collecte des fonds de solidarité en faveur des victimes des différentes guerres de Kisangani, ville martyre, dont la plus meurtrière remonte en 2000, une succession d’affrontements armés entre le Rwanda et l’Ouganda pendant six jours.

Dans un point de presse tenu à son siège dans la commune Makiso, le vice-président du groupe LOTUS a fait savoir que cette campagne reflue dans la suite de ses activités d’accompagnement et de soutien des victimes des guerres de Kisangani.

Ces fonds collectés seront versés dans le compte de l’association des victimes des guerres ouvert à la banque TMB, dont le numéro est 00017-24000-25282580000-14 avec le code Swift TRMSCD3L.

«Le groupe LOTUS appelle tout le monde à la solidarité, qui que vous êtes et où que vous êtes, à contribuer pour la mémoire et le soutien de nos parents, frères et sœurs massacrés lors de ces différentes guerres. Que les nombreuses années écoulées n’effacent pas la mémoire de la population de Kisangani, les souvenirs de ces événements sanglants et meurtriers », a dit Lucien Mukonkole, vice-président de LOTUS.

Et de lancer aux journalistes et toute la population :

«Connaissant votre mission et le rôle que vous jouez dans la société, le groupe LOTUS vous demande de faire partie, en sensibilisant par tous les moyens et de façon continue le monde entier, la population de la RDC et, surtout, celle de Kisangani à l’appropriation de cette opération ».

«L’ONG Groupe LOTUS ne sera pas impliquée dans la gestion de ce compte moins encore des fonds y logés. Toutefois, elle aura besoin d’informations quant à l’évolution des dépôts pour lui permettre de fournir les orientations pour la suite des activités », a-t-il expliqué.

En prospective, les victimes des guerres de Kisangani comptent ériger un monument historique dans la ville martyre, en mémoire des personnes qui ont péri dans les accrochages sanglants, depuis plus de 20 ans.

Pour sa part, Jean Lema Lema Botende, président des victimes des guerres de Kisangani, a conféré sur la gestion transparente des fonds collectés. Il a appelé ses semblables à plus de crédibilité à son comité.

Vendredi 23 octobre 2020, les représentants des victimes et les acteurs de la société civile ont voté à l’unanimité un plan d’action de plaidoyer, initié par LOTUS en faveur des victimes des guerres.

Dans ces 10 axes principaux, ce plan prévoit des campagnes d’érection des mémoriaux à Kisangani, la réhabilitation et l’entretien des sites historiques « cimetière de 6 jours », l’adoption d’un édit de la journée de commémoration provinciale des victimes des guerres et la rédaction d’un mémorandum sur les différentes formes des réparations souhaitées par les victimes.

S’y ajoute, une pétition pour la mise à l’écart des autorités et responsables ayant été impliqués dans les différents crimes. Il y aura, pour ce faire, la préparation et le dépôt de la plainte à la justice locale et nationale.

Le Groupe LOTUS est une ONG qui dénonce les violations des droits humains, alerte l’opinion publique, enquête sur les pratiques des autorités pour les contraindre à respecter la règle de droit.

Il soutient celles et ceux qui souffrent de discrimination et d’oppression en raison de leur appartenance à un groupe social, national ou religieux, ou de leur opinion politique.
Il informe, enseigne et promeut les valeurs des droits humains et les principes démocratiques pour les faire avancer en RDC.

Serge Sindani

- Publicité -

EN CONTINU