samedi, juillet 24, 2021
DRC
47,404
Personnes infectées
Updated on 24 July 2021 à 11:49 11 h 49 min
DRC
16,994
Personnes en soins
Updated on 24 July 2021 à 11:49 11 h 49 min
DRC
29,389
Personnes guéries
Updated on 24 July 2021 à 11:49 11 h 49 min
DRC
1,021
Personnes mortes
Updated on 24 July 2021 à 11:49 11 h 49 min

l'info en continu

RDC : le Premier ministre rassure de la reprise de production des passeports

- Publicité-

La rupture de stock des passeports au-delà de la COVID-19, entrave de sérieux déplacements des voyageurs congolais. Le PM Sylvestre Ilunga Inlukamba rassure de l’évolution dudit dossier pour répondre au besoin des citoyens.

Le chef du gouvernement, qui suit de près l’évolution de ce dossier pour répondre aux besoins des citoyens, a passé en revue, jeudi 20 octobre, les possibilités de reponses avec la ministre d’Etat aux Affaires Étrangères, Marie Tumba Nzeza, renseigné les sources diplomatiques.

- Publicité-

Le conseiller diplomatique de la ministre des Affaires Étrangères, Franck Mbula, interviewé par Topcongo, rassure que la production des passeports pourrait reprendre incessamment, pourquoi pas la semaine prochaine ou dans dix jours.

Selon lui, “il ne reste juste qu’à l’autorité gouvernementale de pouvoir donner son feu vert”.

Et dajouter: “le dossier est en train d’être finalisé, c’est-à-dire que nous avons déjà obtenu les autorisations nécessaires au niveau de la Direction générale de marchés publics. Le contrat a déjà été signé entre les différentes parties. Maintenant, il ne reste que l’autorisation du Premier ministre et l’autorisation de régulation de marché public”.

Il rappelle que “les autorités ont jugé bon de continuer à produire les carnets pendant une période transitoire, étant donné que les équipements nous sont déjà rendus depuis le 11 juin dernier. Il s’agit juste de trouver une personne qui pourrait nous produire les carnets de passeports pendant un certain moment, le temps qu’on trouve un autre partenaire. Mais comme c’est un contrat, cela a nécessité qu’il y ait l’autorisation des organes nécessaires”.

Cependant, “l’État Congolais n’a pas encore un nouveau partenaire pour la production et la distribution de passeports. Nous sommes en train de parler d’une phase transitoire. Il y aura certainement un appel d’offre restreint qui sera lancé prochainement. En attendant qu’on relance la production. Il y a eu cette pénurie due à la (rupture) du contrat passé qu’on avait avec le consortium Semlex”.

Il sied de signaler que depuis la rupture du contrat avec la firme Belge Semlex, en juin dernier, le gouvernement ne produit plus des passeports.

Adrien AMBANENGO

- Publicité -

EN CONTINU