PUBLICITÉ

Beni : déplacement massif de la population à Baeti après une incursion ayant fait 18 morts

Dix-huit (18) personnes ont été tuées par des rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF), lors d’une nouvelle attaque la soirée du mercredi 28 octobre 2020, dans la localité de Baeti, située en groupement de Batangi-Mbau, à environ 20 Kms à l’Ouest d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni, au Nord-Kivu.

Cette information est livrée à icikivu.com, par le président de la société civile de Mamove, non loin du lieu du drame. Il rapporte qu’une dizaine de maisons ont aussi été incendiées.

 » A Baheti, il y a eu des ADF. Nos sources renseignent qu’il y a eu des dizaines de personnes tuées au cours de cette attaque », indique Kinos Katuo, son président.

C’est pendant les heures vespérales que cette attaque a été perpétrée par des assaillants identifiés aux rebelles ougandais ADF.

Suite à cette situation, plusieurs habitants ont pris refuge dans des milieux jugés sécurisés.

Notre source ajoute que la région est quadrillées par plusieurs militaires.

C’est pourquoi, cette structure citoyenne dit ne pas comprendre « comment les rebelles sont parvenus à tuer autant de personnes ».

Cette situation inquiète la société civile qui demande à l’armée de faire correctement son travail et à la population de collaborer avec l’armée pour en finir avec ce phénomène ADF.

Azarias Mokonzi/Icikivu.com

- Publicité -

EN CONTINU