PUBLICITÉ

RDC : l’UE souhaite une solution consensuelle à la crise consécutive au serment de 3 juges constitutionnels

L’ambassadeur de l’Union européenne en République démocratique du Congo, Jean-Marc Châtaignier, a appelé à « un accord entre les différentes parties, pour trouver une solution consensuelle », lors de son entretien avec le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, qui l’a reçu vendredi 23 octobre 2020, à l’Hôtel du gouvernement.

 » L’Union européenne n’interfère pas dans les affaires intérieures de la République démocratique du Congo. Mais, nous souhaitons qu’il y ait un accord entre les différentes parties, pour trouver une solution consensuelle au problème », a-t-il déclaré.

Cette rencontre est intervenue dans un contexte de crise politique, née à la suite de la prestation de serment controversée de trois juges de la Cour constitutionnelle, mercredi 21 octobre 2020 au Palais du peuple à Kinshasa, en l’absence des présidents de deux Chambres du parlement, du Premier ministre ainsi que des parlementaires et de plusieurs ministres membres du Font commun pour le Congo (FCC), en application d’un appel au boycott de la cérémonie.

Alfred Héritier IMANI GAIUS

- Publicité -

EN CONTINU