jeudi, octobre 22, 2020
DRC
11,097
Personnes infectées
Updated on 22 October 2020 à 21:12 21 h 12 min
DRC
414
Personnes en soins
Updated on 22 October 2020 à 21:12 21 h 12 min
DRC
10,379
Personnes guéries
Updated on 22 October 2020 à 21:12 21 h 12 min
DRC
304
Personnes mortes
Updated on 22 October 2020 à 21:12 21 h 12 min

Haut-Lomami : après 9 ans d’interruption, l’ICCN remet un bac en service et réhabilite une route

- Publicité-

L’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN/ Grand Katanga) en collaboration avec l’Office des routes, établissement public de l’État congolais en charge des routes et matériels flottants, ont remis en service le bac sur la rivière Kalume-Ngongo et réhabilité la route de desserte agricole qui relie Kina à Kamitembo, dans la chefferie Kayumba, dans la province du Haut-Lomami.

Dans le cadre de ses projets à impact rapides pour améliorer le bien-être social, culturel en faveur des communautés riveraines du parc Upemba/Kundelungu, l’ICCN vient de désenclaver la chefferie Kayumba, en remettant le bac, tombé en panne depuis 9 ans, en service sur la rivière Kalume-Ngongo et réhabilité 13 kilomètres sur les 35 Km du tronçon qui relie Kina à Kamitembo via Kayumba, dans la chefferie Kayumba, pour un coût global de 10.000 USD.

Pour l’ingénieur superviseur commis à ces travaux d’arranger le bac et de réhabiliter la route, l’appui de ce projet est de contribuer au développement et d’améliorer le bien-être des populations vivant dans les alentours du parc de Upemba/Kundelungu.

« Les communautés de la chefferie Kayumba étaient enclavées depuis 2011. Leurs produits agricoles et de la pêche ne pouvaient pas arriver dans les centres urbains, à Lubumbashi comme a Mitwaba faute de bonnes routes et du fait que la traversée sur la rivière Lufira était coûteuse à cette pauvre population. Car elle se faisait par pirogues avec beaucoup de risques de pertes des marchandises et en vies humaines », a souligné Damas Nyanvwa KISOMPO.

Et d’ajouter :

« Grâce à l’ICCN avec l’appui de ses partenaires à la protection et à la conservation du parc ainsi que la main-d’oeuvre locale payante, nous sommes parvenus à réhabiliter les 13 sur 35 Km, compris entre Kina a Kamitembo ».

C’est durant 9 ans que le bac était en panne, suite à une panne technique du le moteur. Lors d’une mission effectuée à Mukubu en juin 2020, le directeur provincial de l’ICCN, Robert Muir, avait promis aux communautés une assistance de l’ICCN et de ses partenaires internationaux : comité hollandais de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et l’Union européenne, pour la remise en service du bac sur la rivière Kalume-Ngongo ainsi que la réhabilitation du tronçon routier qui relie Kina à Kamitembo via Mukanga.

Pour la deuxième phase du projet, l’ICCN promet la remise en service du deuxième bac sur la rivière Lufira.

Adrien AMBANENGO

- Advertisement -
- Advertisement -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...