mardi, octobre 20, 2020
DRC
11,052
Personnes infectées
Updated on 20 October 2020 à 19:08 19 h 08 min
DRC
392
Personnes en soins
Updated on 20 October 2020 à 19:08 19 h 08 min
DRC
10,357
Personnes guéries
Updated on 20 October 2020 à 19:08 19 h 08 min
DRC
303
Personnes mortes
Updated on 20 October 2020 à 19:08 19 h 08 min

7 ans après sa fermeture pour manque de liquidité la COOPEC-Imara de Goma relance ses activités

- Publicité-

La COOPEC-Imara de Goma décide de relancer les activités de leur coopérative d’épargne, 7 ans après sa fermeture pour manque de liquidité.

Selon la radio Okapi qui rapporte la nouvelle, c’est le samedi 17 octobre que cette décision a été annoncée.

Cette reprise fait suite à un plan de redressement imposé par la Banque Centrale du Congo (BCC), mais aussi à un souffle financier issu de la vente d’un immeuble de cette institution financière.

Près d’une centaine des membres présents ont été mis au courant de la reprise des activités d’épargne de leur coopérative fermée depuis 2013.

Elles reprennent, principalement, grâce à un plan de redressement imposé par la Banque nationale, a affirmé la gérante Batetsi Kaneno Betty.

D’après elle, la majorité des membres ont décidé que cet argent soit réutilisé par la coopérative, pour produire des intérêts aux épargnants. Ce qui est loin de faire l’unanimité.

L’un des membres, Mulondwa Wasso Magellan cité par la radio onusienne, a indiqué que la COOPEC-Imara a vendu, il y a quelques mois, l’un de ses immeubles de Goma. Mais, d’après lui, le produit de cette vente pose un problème.

La COOPEC-Imara a cessé le payement depuis 2013, et au moins 57 millions de dollars des épargnants ont disparu, à Goma et à Kinshasa notamment. Et d’aucuns se demande toujours “qui va rembourser”.

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...