mardi, octobre 20, 2020
DRC
11,052
Personnes infectées
Updated on 20 October 2020 à 9:06 9 h 06 min
DRC
392
Personnes en soins
Updated on 20 October 2020 à 9:06 9 h 06 min
DRC
10,357
Personnes guéries
Updated on 20 October 2020 à 9:06 9 h 06 min
DRC
303
Personnes mortes
Updated on 20 October 2020 à 9:06 9 h 06 min

« L’installation de la commune de Minembwe était une initiative d’Arazias Ruberwa qui doit assumer ses responsabilités » (Gouvernement du Sud-Kivu)

- Publicité-

Réagissant à l’intervention du ministre d’Etat, ministre de la Décentralisation lors de la plénière de ce lundi 19 octobre à Kinshasa au sujet de la question relative à l’installation du bourgmestre de la commune rurale de Minembwe, qui a mis cette décision sur le dos du Gouvernement provincial du Sud-Kivu, le ministre provincial de l’intérieur de la dite Province dément ses allégations et accuse Azarias Ruberwa d’avoir ordonné cette installation.

« Le ministre provincial de l’intérieur de la Province du Sud-Kivu tient à fixer l’opinion sur les contre-vérités servies aux députés nationaux par le ministre d’état ministre de la Décentralisation lors de la plénière de ce lundi 19 octobre à Kinshasa au sujet de la question relative à l’installation du bourgmestre de la commune rurale de Minembwe,  » lit-on dans ce communiqué de presse fait à Mwenga, le 19 octobre 2020 et signé par LWABANJI Lwasingabo, ministre provincial de l’intérieur de la Province du Sud-Kivu.

Selon ce communiqué:

  1. C’est le ministre d’état, ministre de la Décentralisation, Azarias Ruberwa Manywa qui a, alors que nous étions à table la nuit de notre arrivée à Minembwe le 27 septembre 2020, demandé au Gouverneur de Province de procéder à l’installation du bourgmestre de cette commune rurale. C’était en présence du ministre de la Défense nationale.

Le gouverneur de Province a objecté poliment en relevant le caractère superflu de cette installation étant donné que le bourgmestre était déjà en fonction depuis février 2019. Le gouvernement provincial que dirige le Gouverneur Théo Ngwabidje n’a été investi que le 10 juin 2019.

Qui plus est, cette activité ne figurait pas sur son agenda au départ de Bukavu.

Le ministre d’état est revenu à la charge le lendemain matin tout comme la communauté Banyamulenge au cours de l’entretien que cette dernière a eu avec le ministre de la défense nationale.

  1. Le PV d’installation a été élaboré et signé, le lendemain séance tenante dans la salle communale à Minembwe. Le document en question n’avait pas de cachet et que j’avais chargé le bourgmestre de faire saisir le texte du PV. C’est au retour de Minembwe que le PV est ressaisi sur papier avec en-tête de la province et cacheté.
  2. La tendance pour le ministre d’État à vouloir se défausser sur le gouvernement provincial du Sud-Kivu est une façon pour lui de refuser d’assumer ses responsabilités devant Dieu et devant la nation représentée par ses élus réunis en plénière ce lundi, 19 octobre à Kinshasa.

Interpellé ce lundi par le député Mohindo Nzangi sur cette question d’installation du bourgmestre de la commune rurale de Minembwe, ce dernier a promis de clarifier la situation dans 48h00.

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...