lundi, octobre 19, 2020
DRC
11,052
Personnes infectées
Updated on 19 October 2020 à 12:04 12 h 04 min
DRC
392
Personnes en soins
Updated on 19 October 2020 à 12:04 12 h 04 min
DRC
10,357
Personnes guéries
Updated on 19 October 2020 à 12:04 12 h 04 min
DRC
303
Personnes mortes
Updated on 19 October 2020 à 12:04 12 h 04 min

l'info en continu

Gédéon Kyungu aux services de sécurité : « ne me chercher pas ailleurs, je suis à Lubumbashi »

- Publicité-

Cerveau moteur du mouvement indépendantiste « Bakata-Katanga », Gédéon Kyungu Mutanga lance un défi aux services de sécurité. « Ne me chercher pas ailleurs, je suis à Lubumbashi » lance-t-il dans une vidéo virale qui circule sur les réseaux sociaux.

Recherché depuis son évasion de sa résidence surveillée en avril 2020, ce seigneur de guerre est apparu pour la première fois dans ce document.

- Publicité-

Affirmant se trouver à Lubumbashi, Kyungu Mutanga appelle les notables de 4 provinces issues du démembrement du Katanga à faire bloc commun pour revendiquer l’indépendance de cette région. Pour matérialiser son initiative, il a annoncé la convocation prochaine d’une réunion dont la date, l’heure et le lieu seront communiqués aux participants sur invitation.

Déjà que, le mouvement indépendantiste Bakata-Katanga s’illustre de manière répétitive à l’envahissement de la ville de Lubumbashi principalement pour réclamer l’indépendance de la région du Katanga.

Ces incursions occasionnent à chaque fois, la mort d’hommes du côté des miliciens comme des forces loyalistes.

Gédéon Kyungu est réputé pour son activisme dans le triangle de la mort zone redoutée dans l’ancienne province du Katanga. Chef de la milice Maï-maï Bakata-Katanga, son mouvement est reconnu pour les exactions, pillages, viols, tueries de masse et notamment les actes de cannibalisme.

En 2006, Kyungu Mutanga Gédéon s’est rendu aux troupes de la MONUC (mission d’observation des nations unies en RDC). À l’issue d’un procès organisé à l’auditorat militaire du Katanga, il sera condamné à la peine de mort en 2009 pour crimes contre l’humanité.

En septembre 2011, il va s’évader de la prison de Kasapa après que ses adaptes aient ouvert le feu sur les gardiens. En 2016 les pourparlers sont engagés en vue de sa reddition et il s’est rendu aux autorités du pays avant d’être assigné à résidence surveillée.

Depuis avril 2020, il s’est échappé une nouvelle fois et est recherché par les services de sécurité qu’il vient de défier.

Junior Ngandu

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

Sud-Kivu : Une quinzaine d’enfants démobilisés vivent sans assistance dans le secteur d’Itombwe (OCHA)

Dans son briefing humanitaire parvenu à Politico.cd, ce lundi 19 octobre 2020, le Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires des Nations-Unies (OCHA)...

Gédéon Kyungu aux services de sécurité : « ne me chercher pas ailleurs, je suis à Lubumbashi »

Cerveau moteur du mouvement indépendantiste « Bakata-Katanga », Gédéon Kyungu Mutanga lance un défi aux services de sécurité. « Ne me chercher...

Qui est Dr Bruno Miteyo Nyenge le nouveau Chef de la Maison Civile du Chef de l’Etat?

Nommé ce dimanche 18 octobre 2020 comme nouveau chef de la maison civile du Chef de l'état, Dr Bruno Miteyo Nyengo sera...

Un moratoire de 60 jours accordé à Socomiaco pour quitter le site minier de la Somika

Un moratoire de Soixante jours a été accordé par le ministre provincial de l’intérieur, Fulbert Kunda, à la Société de coopérative minière...

Début ce lundi du contrôle biométrique des militaires FARDC basés à Lubumbashi

Ce lundi 19 octobre 2020 débute le contrôle biométrique de tous les militaires des structures des Forces armées de la RDC (FARDC),...