vendredi, janvier 22, 2021
DRC
21,597
Personnes infectées
Updated on 22 January 2021 à 20:01 20 h 01 min
DRC
6,075
Personnes en soins
Updated on 22 January 2021 à 20:01 20 h 01 min
DRC
14,875
Personnes guéries
Updated on 22 January 2021 à 20:01 20 h 01 min
DRC
647
Personnes mortes
Updated on 22 January 2021 à 20:01 20 h 01 min

l'info en continu

Présidence : “Le communiqué diffusé au nom du parlement est un tract, son contenu de nul effet”

- Publicité-

Dans une mise au point dont une copie est parvenue à Politico.cd mardi 13 octobre 2020, la présidence de la République qualifie de “tract” un communiqué de l’Assemblée nationale qui sanctionne la rencontre entre le Chef de l’État et les présidents des deux Chambres du parlement en la qualifiant de réunion inter-institutionnelle.

La présidence de la République, dans sa mise au point, “constate qu’un communiqué de presse attribué à une cellule de communication du parlement circule dans les réseaux sociaux faisant état d’une réunion interinstitutionnelle qu’aurait présidée le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo ce mardi 13 octobre 2020”.

- Publicité-

Les services de communication de la présidence font la mise au point ci-après :

  1. Les Présidents des deux Chambres du parlement ont sollicité et obtenu du Chef de l’État une audience.

Il ne s’est pas agi d’une réunion interinstitutionnelle dont l’ordre du jour est fixé par le Chef de l’État qui détermine le format et limite les participants.

  1. Les services de communication de la présidence n’ont pas accrédité ce jour des reporters extérieurs pour rendre compte d’une audience accordée par le Chef de l’État.
  2. Le communiqué diffusé au nom du parlement par une cellule de communication est un tract et, par conséquent, son contenu est nul et de nul effet.

Le communiqué diffusé par le compte tweeter de l’Assemblée nationale et le communiqué qui va avec indique que le président Tshisekedi et les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale ont axé leurs échanges sur la Cour Constitutionnelle et la prestation de serment des juges récemment nommés dans cette institution.

D’après ce communiqué, le parlement a partagé sa perplexité et son interrogation sur la prestation de serment des membres récemment nommés, sur base de la loi organique N°13/026 du 15 Octobre 2013, portant organisation et fonctionnement de la Cour constitutionnelle, au regard de l’Ordonnance N° 16/070 du 22 Août 2016 portant dispositions relatives au statut particulier des membres de la Cour constitutionnelle et à la controverse socio-politique qui s’en est suivie.

COMMUNIQUÉ_DE_PRESSE

@JeanineMabunda
@fatshi13
@Presidence_RDC
@senatrdc https://t.co/WVyF8k7xfv

Au terme de cette rencontre, le
parlement, dit communiqué, a affirmé “son attachement au respect des textes et par conséquent s’est engagé à poursuivre la réflexion dans l’optique de rechercher des solutions idoines et respectueuses de la Constitution du 18 février 2006, des lois et règlements nationaux pour la sauvegarde des acquis démocratiques nés de l’alternance politique historique de 2019.”

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

J. Paluku chez B. Lukwebo : « Nous sommes venus réaffirmer notre appartenance à la majorité parlementaire »

Après avoir annoncé solennellement son adhésion à l’Union sacrée, le regroupement politique Alliance des Acteurs pour la Bonne Gouvernance du Congo (AABC) et son...

RDC : “on ne peut pas parler d’adhésion à l’Union sacrée pendant que nous sommes entrain de construire […]” (Chérubin Okende)

" Aujourd'hui, on ne peut pas parler d'adhésion à l'Union sacrée pendant que nous sommes entrain de construire la dynamique Union sacrée pour en...

Pas d’identification de la nouvelle majorité parlementaire ce vendredi à l’Assemblée nationale

Contrairement au communiqué du bureau d'âge convoquant la plénière de l'Assemblée nationale de ce vendredi pour, entre autres, identifier la nouvelle majorité parlementaire à...

Blanchard Mongomba veut redynamiser le parti Nouvel Élan

Le Secrétaire Général du Nouvel Élan parti cher au député Adolphe Muzito, Maître Blanchard Mongomba est déterminé à rebooster cette formation politique.C'est dans cette...

Identification de la nouvelle majorité : Les députés nationaux du FCC boycottent la plénière

Les députés nationaux acquis au Front Commun pour le Congo (FCC) ont quitté la salle de plénière, ce vendredi 22 janvier 2021, à l'Assemblée...