mardi, octobre 13, 2020
DRC
10,872
Personnes infectées
Updated on 13 October 2020 à 16:46 16 h 46 min
DRC
347
Personnes en soins
Updated on 13 October 2020 à 16:46 16 h 46 min
DRC
10,249
Personnes guéries
Updated on 13 October 2020 à 16:46 16 h 46 min
DRC
276
Personnes mortes
Updated on 13 October 2020 à 16:46 16 h 46 min

Minembwe: Jacquemain Shabani salue la décision du Chef de l’État et estime la marche du 14 octobre sans contenu

- Publicité-

De retour à Kinshasa, après avoir accompagné le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, dans sa tournée dans la province du Nord-Kivu, Me Jacquemain Shabani a salué vivement la décision du Chef de l’État suspendant la mise en place de la commune rurale de Minembwe.

«Une grande satisfaction parce que cette situation de Minembwe a d’abord créé beaucoup de remous au niveau de l’opinion, mais aussi au niveau de la discipline gouvernementale. C’est important, car le ministre Azarias Ruberwa s’est permis de prendre des initiatives isolées », a-t-il déclaré.

« Et Il était important que le président de la République y mette un peu de discipline et de rigueur.
Mais aussi sur le volet sécuritaire, c’était important parce que cette région de la République est extrêmement sensible »a-t-il renchéri.

« Pendant qu’il y a des actions des autres ministères travaillant sous le leadership du président de la République dans le sens de ramener les communautés à vivre ensemble, c’était dangereux de prendre une initiative en faveur d’une seule communauté», a expliqué le numéro un de la centrale électorale de l’UDPS.

Estimant que cette décision du Chef de l’État permettra que cette question soit traitée avec une vision globale dans l’intérêt de toutes les communautés, Jacquemain Shabani juge « inopportune » la marche initiée par le président de l’Ecidé, Martin Fayulu.

«En tant que républicain, je respecte l’opposition, mais j’estime que le président de la République a déjà posé l’acte qu’il fallait pour remettre les choses à la normale; donc, la nécessité d’une marche telle que le prévoit le président de l’Ecidé, Martin Fayulu, devient nulle, car la question est déjà réglée», a-t-il ajouté dans une interview accordée à la RTGA.

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...