PUBLICITÉ

La BAD accorde à la RDC un appui budgétaire de la BAD d’environ 142 millions USD

Le Comité de conjoncture économique (CCE) a pris acte d’un appui budgétaire de la Banque africaine de développement (BAD) d’environ 142 millions USD.

C’est une nouvelle livrée à l’issue de sa réunion hebdomadaire que préside habituellement le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Dans son compte-rendu de la séance de travail, le vice-Premier ministre, ministre du Budget, Jean-Baudouin Mayo, a dit qu’une partie de cet appui constitué en don et prêt, sera libérée en ce mois d’octobre 2020 tandis que l’autre sera disponible en 2021.

D’une manière générale, les membres du CCE ont, lors de l’examen du cadre macroéconomique du pays, constaté le maintien de la stabilité du taux de change, malgré quelques frémissements enregistrés suite à la rentrée scolaire édition 2020-2021.

Il y a une légère dépréciation de 0,4 %, cependant, au niveau du rythme de formation des prix sur le marché, aucune influence notable n’est observée, exceptées quelques fluctuations minimes.     

 Dans la foulée, le secteur de l’emploi, en plein regain en RDC, est aussi conforté par la stabilité de la situation économique. En une semaine, le nombre d’emplois déclarés avoisine déjà 0,8%. Ceci est le signe d’une reprise normale bien que timide, après la crise économique causée par la COVID-19, a affirmé le VPM Mayo.

S’agissant du dossier relatif au projet de création de la société nationale d’investissement, initié par le président de la République, le gouverneur de la BCC, Deogratias Mutombo, a soumis au Comité de conjoncture économique la réflexion de la Banque à ce sujet.

Sur instruction du Premier ministre Ilunga, il va confronter sa réflexion avec le ministère des Finances et d’autres intervenants afin de présenter la note de faisabilité pour qu’elle soit examinée par le CCE avant d’être soumise en Conseil des ministres.

Le CCE a analysé également la note sur la liquidation de la Banque Internationale d’Afrique au Congo (BIAC) portée par Deogratias Mutombo.

Dans le secteur des mines, le tableau de la production reste satisfaisant avec une embellie des prix de certaines substances minérales précieuses d’exportation pour cette semaine, a confirmé le CCE.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU