lundi, octobre 18, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

« Il n y a pas à craindre la Balkanisation de la RDC en installant Minembwe en commune rurale » (Prof Banza Malale)

- Publicité-

En RDC, l’installation de Minembwe en commune rurale puis sa surséance, continue d’alimenter les débats. Si certains y voient un ballon d’essai vers la balkanisation de l’État du Congo, le professeur Gabriel Banza Malale pense qu’il n y a pas lieu de tergiverser sur cette affaire.

« Il n y a pas à craindre la balkanisation de la RDC en installant Minembwe en commune rurale », a soutenu ce professeur de droit à l’Université de Lubumbashi.

- Publicité-

À l’en croire, « on ne devrait pas se plaindre que les Banyamulenge se réclament Congolais ». Pour soutenir sa thèse, il s’en tient à la déclaration faite par le président Felix Tshisekedi devant la diaspora congolaise de Londres en janvier 2020.

« Penser que l’installation de Minembwe en commune rurale est une première pierre posée en vue de la balkanisation de la RDC, c’est de l’ignorance. Il n’est pas exclu qu’un village ou collectivité passe de cité en commune voir en ville. Ce sont les statuts juridiques qui font que l’évolution d’une société prend l’allure du développement.», a-t- précisé.

Par ailleurs, il explique que « Minembwe est une contrée enclavée dans les hauts plateaux à l’intérieur du Sud-Kivu et ne fait pas frontière avec les pays voisins de la RDC pour parler de balkanisation».

Et de poursuivre: « autour de toutes les limites territoriales du Congo, on y trouve des populations de part et d’autre des pays limitrophes».

Pour rappel, le professeur Gabriel Banza Malale souligne que Joseph Kabila, alors président de la République, avait effacé les indices de liquidation de l’État du Congo, en adhérant à la thèse de l’unification. « Il a refoulé les militaires Tanzaniens, Burundais, Rwandais et Ougandais, qui avaient exprimé l’appétit d’occuper le Congo pendant la période de transition. »
« Les Congolais sont soudés qu’ils ne peuvent lâcher un seul morceau du territoire. Joseph Kabila a fait un travail excellent, qui démontre le contraire de ceux qui disent que c’est un Rwandais. C’était une occasion pour lui, entre guillemet  »Rwandais », de permettre que le Rwanda récupère sa partie. Ce qui n’a pas été le cas.», a martelé Gabriel Banza Malale.

« La transformation de Minembwe en commune rurale relève d’une solution au nom de la paix. Si cette localité est intégrée dans la structure de la gestion de l’État, sur quelle logique ça va être une base de balkanisation ? Ce sont les Congolais qui seront aux commandes. C’est une peur inutile surtout une peur fondée sur l’ignorance de la vérité.», a-t-il argué.

« Le Congo a été créé comme territoire, toutes les tribus n’ayant pas été recensées. Installer Minembwe en commune rurale, c’est répondre à un besoin de la paix en faveur d’une population minoritaire qui risque de reprendre les velléités susceptibles de pousser à la guerre. Il n y a pas d’agenda caché à mon sens », a tranché le professeur Gabriel Banza Malale.

✍️ Junior Ngandu (@ngandujng) / Politico.cd

- Publicité -

EN CONTINU