Denise Nyakeru a visité l’usine des ciments et l’école primaire du PPC BARNET au Kongo Central

0
996

La Première Dame, Denise Nyakeru Tshisekedi qui poursuit sa tournée dans la province du Kongo Central, a visité, à l’étape à Kimpese, l’usine PPC BARNET à Zamba, lundi 12 octobre 2020.

Accompagnée par le Directeur général de PPC BARNET, Iqbal Omar, et le  président du Conseil d’administration, Kalaa Mpinga, la présidente de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi (FDNT) a visité la chaîne de production des ciments PPC BARNET, où elle a reçu des explications sur les produits fabriqués dans cette entreprise.

Elle s’est imprégnée de la chaîne de production de ce site industriel, du produit brut jusqu’au produit final.

Elle s’est ensuite rendue, en marge de la rentrée scolaire, à l’école primaire PPC BARNET qui est gérée par les sœurs de la congrégation Saint Joseph Cluny.

Il s’agit d’une école où les frais sont payés par PPC BARNET pour les enfants des employés et des habitants des villages voisins.

Dimanche 11 octobre, la Première Dame a dîné avec les femmes salariées de PPC BARNET avec lesquelles elle a échangé sur la place de la femme au sein de l’entreprise PPC BARNET et du travailleur dans un site industriel.

La Première Dame a aussi pris part à l’atelier de couture PPC BARNET.

Il s’agit d’un projet d’autonomisation de la femme pour les femmes habitantes des 4 villages voisins à l’usine PPC BARNET, à Zamba.

Les responsables de cette entreprise de fabrication du ciment ont remercié la Première Dame Denise Nyakeru Tshisekedi et ont dit avoir échangé avec elle sur les 4 piliers de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi implimentés par PPC BARNET dans sa politique RSE

« Nous avons eu le privilège et l’honneur de recevoir à notre usine, située à Zamba au Kongo Central, Madame @DeniseNyakeru . Visite du site de production de ciment et échange sur les 4 piliers de la fondation @FondationDNT implimentés par PPC BARNET dans notre politique RSE https://t.co/a4RUa17uqr »

Cette visite de la Première Dame est inscrire dans la promotion de l’industrie locale et la prise en compte de la condition des travailleurs, notamment, de la gente féminine au sein des entreprises, particulièrement des sites industriels.

Thierry Mfundu