mercredi, octobre 20, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

RDC : Julien Paluku vante son premier anniversaire au ministère de l’Industrie, dévoile sa perspective

- Publicité-

Dans un point de presse animé mardi 6 octobre 2020 à Gemena (Sud-Ubangi), Julien Paluku Kahongya a présenté son bilan de l’An 1 à la tête du ministère de l’Industrie, focalisé sur sa contribution au programme du gouvernement avec des décisions prises.

Parmi ces décisions, il a cité la réduction du taux d’intérêt des fonds octroyés par le FPI qui est passé de 9 à 6 et 4%, dans l’objectif de créer des millionnaires congolais grâce au concours du réveil de la Masterclass.

- Publicité-

Le financement des entreprises congolaises, impactées négativement par la COVID-19, avec des subventions figure parmi ses réalisations.

« Depuis notre arrivée à la tête du ministère de l’Industrie, nous avons facilité l’accès aux crédits du FPI en réduisant le taux d’intérêt, de 9 à 6% », s’est réjoui Julien Paluku.

Il a précisé que l’opération de recouvrement des 150 millions USD du FPI détenus par les insolvables sera relancée d’ici début 2021.

Il a révélé que depuis son arrivée à la tête du ministère de l’Industrie, le FPI a injecté plus de 50 millions USD dans le financement de plusieurs unités de production à travers la République démocratique du Congo. « Une première dans l’histoire de notre pays », a-t-il souligné.

« Sur instruction du Président de la République, le ministère de l’Industrie a mobilisé, grâce au FPI, 10 millions de dollars pour atténuer les effets de la COVID-19 sur l’économie nationale », a indiqué Julien Paluku Kahongya.

Le ministre de l’Industrie a réussi également à faire adopter, par le gouvernement, le Document de la Politique et des Stratégies Industrielles et l’installation des corridors industriels économiques.

« Au courant de l’An 1 de notre nomination à la tête du ministère de l’Industrie, la RDC a disposé de son tout premier document des stratégies et politique industrielles. Ce document, déjà adopté en Conseil des ministres, compte 10 principales stratégies d’industrialisation du pays » a-t-il précisé.

« Le document de politique et stratégies industrielles vise, notamment, à faire de la RDC un pôle économique avec des unités de production locales. Nous avons réussi à faire adopter par le Gouvernement congolais un décret accordant des avantages aux investisseurs qui veulent s’installer dans les Zones économiques spéciales ».

Il a résumé sa perspective par la matérialisation de l’approche polycentrique du gouvernement dans son secteur. Celui-ci consiste à créer des pôles économiques avec l’installation des Zones Économiques Speciales dans lesquelles seront installées les unités de transformation pour que la RDC ne soit plus un dépotoir des autres pays.

« Le pays est désormais découpé en 6 espaces industriels qui vont accueillir les différentes zones économiques spéciales : 1.Espace Kinshasa, Kongo central et ex-Bandundu, 2. Espace de l’ancien Katanga, 3. Espace de l’ancien Kasaï, 4. Espace de l’ancien Kivu, 5. Espace de l’ancienne province orientale et 6. Espace de l’ancien Équateur », a expliqué Julien Paluku.

Le gouverneur du Sud-Ubangi, Jean-Claude Mabenze, le vice-gouverneur et les ministres provinciaux ont assisté à ces échanges avec la presse locale.

Merveilles KIRO /POLITICO.CD

- Publicité -

EN CONTINU