jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 6:31 6 h 31 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 6:31 6 h 31 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 6:31 6 h 31 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 6:31 6 h 31 min

l'info en continu

Une question orale avec débat contre le Vice ministre des hydrocarbures pour son intrusion dans un site de Vodacom

- Publicité-

Une question orale avec débat a été adressé ce jeudi 01er octobre au Vice ministre des hydrocarbures, Moussa Mondo, par la député nationale Tania Mokolo Ndjoli.

Dans sa question orale avec débat, cette députée nationale rappelle les faits:

- Publicité-

« Monsieur le Vice-ministre des Hydrocarbures, ce jeudi 01er octobre 2020 à 11h58, vous avez forcé l’entrée du site d’une société privée dans votre véhicule immatriculée 2354AV/01 pour un contrôle de tank de carburant. Dans la foulée, vous avez procédé à l’enlèvement d’un agent assurant la sécurité du site qui essayait de faire son travail et vous avait demandé votre ordre de mission. »

Et d’ajouter:

« À 20h passé de cette même journée, l’agent M. Gentil Kasongo, mari et père de famille était toujours séquestré sans aucune autre raison que pour avoir fait son travail. »

Elle pose ainsi 3 questions au Vice ministre des hydrocarbures:

  1. Pensez-vous que votre comportement de ce jour soit compatible avec la vision du Chef de l’État de la RDC qui prône l’état de droit?
  2. Eclairez moi sur le sens de la visite du Vice ministre de la République sur le site d’une société privée dans le but de vérifier le niveau et la qualité du carburant?

Rappelons que dans une vidéo répandue sur les réseaux sociaux, on y voit le Vice ministre des hydrocarbures, Moussa Mondo dans une installation de la société des télécommunications, VODACOM.

Sur place, le Vice-ministre des hydrocarbures, Moussa MONDO, enleve le chargé de la sécurité de VODACOM de ses installations sans mandat.

La raison évoquée : ce dernier lui avait demandé de se présenter.

Le vice-minister avait déclaré qu’il était venu contrôler la qualité de carburant dans le tank de la société de VODACOM.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU