samedi, janvier 16, 2021
DRC
20,556
Personnes infectées
Updated on 16 January 2021 à 0:40 0 h 40 min
DRC
5,154
Personnes en soins
Updated on 16 January 2021 à 0:40 0 h 40 min
DRC
14,774
Personnes guéries
Updated on 16 January 2021 à 0:40 0 h 40 min
DRC
628
Personnes mortes
Updated on 16 January 2021 à 0:40 0 h 40 min

l'info en continu

RDC: « L’Etat ne doit pas se plier continuellement aux groupes armés ou miliciens, tels que les Bakata-Katanga » (député Juvénal Munubo)

- Publicité-

« L’Etat congolais ne doit pas se plier continuellement devant les rebelles. Et face aux Bakata-Katanga, aux miliciens de CODECO, aux Bundu Dia Mayala de Zacharie Badiangila (Ne Mwanda Nsemi), où la multitude d’autres groupes armés qui sont encore actif dans et à l’Est du pays.» c’est en tout cas ce que pense le député National Juvénal Munubo MUBI.

Dans une interview accordée ce jeudi Ier octobre à POLITICO.CD depuis Lubumbashi, le député national Juvénal Munubo s’est exprimé sur les questions d’actualité. Au sujet de la dernière incursion à Lubumbashi des éléments du mouvement indépendantiste Bakata-Katanga, a estimé que la force appartient à l’État.

- Publicité-

« A un moment, il faudra que nous ayons un Etat un peu plus fort sur le plan sécuritaire. Le gouvernement ne devrait pas négocier à chaque moment avec les groupes armés.» a indiqué Juvénal Munubo sur la possibilité de servir de politique de gestion des groupes armés à l’Est dans le contexte des Bakata-Katanga.

A la question de savoir, si le gouvernement doit engager les discussions avec les Bakata-Katanga, le député Juvénal Munubo rapporteur de la commission Défense et sécurité à l’assemblée nationale, n’est pas de cet avis. Pour lui, le rétablissement de l’autorité de l’état passe par l’application de la force couplée de la sensibilisation.

D’après cet élu de walikale: « on ne doit pas encore reouvrir ce chapitre des négociations interminables avec les groupes. Il n’est plus le temps d’octroyer des grades ou les promesses d’octroi des grades. Agir ainsi ne ferait qu’affaiblir le processus de réforme de l’armée. » a-t-il déclaré.

En outre, il a dit, « la possibilité pour ceux qui ont pris les armes, c’est le DDR (Désarmement, Démobilisation et Réinsertion)». Et d’ajouter: « Cest le programme qui réintègre à la vie civile des combattants, avec des filières bien déterminé de réinsertion.»

Pour résoudre le problème des groupes armés dont les miliciens« Bakata-Katanga», le député Juvenal propose la solution à trois niveaux. « ll faut donc aller avec les trois solutions: sensibiliser les groupes et seigneurs de guerre, faire passer le message de paix, lancer un programme DDR pour la réintégration socio-économique des miliciens et maintenir toujours la présence vive des FARDC en renforçant leur capacité dissuasive réelle. Les mouvement insurrectionnels doivent avoir peur et surtout savoir que l’autorité de l’État existe.» a-t-il conclu.

✍️ Adrien AMBANENGO (@ambadrien) | Politico.cd

- Publicité -

EN CONTINU

“L’UDPS n’a pas l’ambition de prendre la tête d’aucune institution” (Peter Kazadi)

L'espoir suscité par les consultations nationales initiées par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi s'étiole peu à peu, de l'avis de plusieurs...

Le 16 janvier 2001, un “kadogo” assomme le président Laurent-Desiré Kabila

Qui a tué le Président Laurent-Desiré Kabila ? La réponse est bien entendue simple et connue de tous. C'est le "kadogo" (simple soldat), mais...

Mende à Tshisekedi : “La dignité et l’honneur de Kabila” comme condition d’adhésion à l’Union sacrée

Lambert Mende Omalanga, qui continue à se réclamer du Front Commun pour le Congo (FCC) malgré son adhésion à l'Union sacrée, annonce avoir donné...

Diplomatie : Benoît-Pierre Lamarée nommé Ambassadeur du Canada en RDC

Le diplomate canadien Benoît-Pierre Lamarée a déposé, ce 13 janvier 2021, les copies figurées de ses lettres de créances à la ministre d'État, ministre...

Le député Amato Bayubasire demande au Premier Ministre de rouvrir les écoles et universités

Le député Amato Bayubasire Mirindi a écrit mercredi 13 janvier 2021 au Premier Ministre Sylvestre Ilunga pour solliciter la réouverture des activités scolaires et...