PUBLICITÉ

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l’Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d’un élu national au parlement est réduit simplement aux séances plénières.

 » Outre les séances plénières, l’Assemblée nationale est sur mille et un fronts. On ne peut réduire le travail parlementaire aux séances plénières. Ce mercredi, par exemple, la Conférence des présidents aura lieu, et nous allons certainement rendre compte à l’opinion via la presse », dit-il sur son compte Twitter.

Depuis l’ouverture de la session du parlement le 15 septembre 2020, les députés nationaux ont fait leur come back au Palais du peuple, à Kinshasa. Cependant, aucune séance plénière n’a été convoquée à l’Assemblée nationale, donnant l’impression d.une prolongation des vacances parlementaires pour les uns et les autres.

Quoique la session de septembre est essentiellement budgétaire, cette fois-ci, ça ne sera pas le cas vu le contexte actuel.

Le calendrier parlementaire a été perturbé par l’avènement de la pandémie de Coronavirus, une session parlementaire de tous les enjeux .

Parmi les points en attente, figure le rapport de la CENI sur le dernier cycle électoral, a déjà été déposé au bureau de l’Assemblée nationale, mais qui n’a pas encore été examiné ni débattu.

Le débat sur la révision constitutionnelle, la succession à la première vice-présidence de l’Assemblée nationale, poste laissé vacant par l’éviction de Jean-Marc Kabund ainsi que plusieurs matières à traiter attendent les parlementaires.

Absolument, les députés nationaux doivent reprendre les séances plénières pour traiter toutes ces matières, qui seront envoyées aux commissions.

Moïse Esapa/Direct.cd

- Publicité -

EN CONTINU