mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min

l'info en continu

Kongo Central : la RN1 sous la menace de 3 têtes d’érosion au niveau de Mbanza-Ngungu

- Publicité-

La RN1, qui traverse la ville de Mbanza-Ngungu au Kongo Central au niveau de Dilombele en partant de la ville de Matadi pour Kinshasa, est menacée par trois têtes d’érosion qui sont en voie de se croiser.

Au même endroit, à gauche du quartier Loma, une érosion très active est à 4 mètres de la RN1. Puis à droite, une autre érosion n’est éloignée que de 2 mètres de la RN1.

- Publicité-

Une troisième érosion sur la descente de Kimoko à la sortie de ville de Mbanza-Ngungu, en allant vers Matadi, est à 2 mètres.

Devant cette situation très inquiétante et préoccupante, deux députés nationaux ont visité le week-end dernier les trois têtes d’érosion, sans oublier celle de Disengoma où plusieurs familles risquent de perdre leurs parcelles.

« Le danger est imminent. Nous sommes même choqués que, malgré les 5 millions de dollars américains que les Chinois reçoivent pour le péage de notre route, qu’ils ne puissent pas constater que la route est en danger », a déclaré le député Jacques Lungwana.

« Ça sera notre cheval de bataille auprès du gouvernement central. La nationale numéro 1 est le poumon de notre économie. Et le Kongo Central n’en bénéficie pas. Nous allons en parler aux décideurs pour qu’ils interviennent le plus rapidement possible », a-t-il promis.

« Cette route n’est pas seulement un danger pour la ville de Mbanza-Ngungu, mais pour tout le pays. Il n’y a pas de déviation au niveau de Mbanza-Ngungu, si la route est coupée. Le temps que prendront les travaux, c’est le temps que nous allons prendre pour que le trafic reprenne », a alerté le député Nsumbu Mutu Kalavo.

« Si la route est coupée, c’est vrai que les gens viendront intervenir avec beaucoup de moyens au lieu de le faire maintenant. Mais ce qui est drôle, ça sera coupé pour beaucoup de temps parce qu’il n’y aura pas de déviation », a-t-il prévenu.

Alfred Héritier IMANI GAIUS

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...

SADC : la RDC et le Malawi élus président et vice-président du RPMLOC du Forum parlementaire

La République démocratique du Congo (RDC) et le Malawi ont été élus respectivement président et vice-président du Comité parlementaire régional de surveillance...

DGDA : action disciplinaire contre le DG a.i. Nkongolo pour « suspension des avantages accordés à certaines entreprises »

Le ministre des Finances, Sele Yalaghuli, a ouvert une action disciplinaire contre le Directeur général a.i. de la Direction Générale des douanes...

Beni : Aimé Ngoy Mukena stigmatise la manipulation des jeunes pour la déstabilisation de la RDC

Lors d'un point de presse dimanche 27 septembre 2020 à Beni (Nord-Kivu), le ministre de la Défense nationale, Aimé Ngoy Mukena, a...