jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 5:31 5 h 31 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 5:31 5 h 31 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 5:31 5 h 31 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 5:31 5 h 31 min

l'info en continu

Kongo Central : la RN1 sous la menace de 3 têtes d’érosion au niveau de Mbanza-Ngungu

- Publicité-

La RN1, qui traverse la ville de Mbanza-Ngungu au Kongo Central au niveau de Dilombele en partant de la ville de Matadi pour Kinshasa, est menacée par trois têtes d’érosion qui sont en voie de se croiser.

Au même endroit, à gauche du quartier Loma, une érosion très active est à 4 mètres de la RN1. Puis à droite, une autre érosion n’est éloignée que de 2 mètres de la RN1.

- Publicité-

Une troisième érosion sur la descente de Kimoko à la sortie de ville de Mbanza-Ngungu, en allant vers Matadi, est à 2 mètres.

Devant cette situation très inquiétante et préoccupante, deux députés nationaux ont visité le week-end dernier les trois têtes d’érosion, sans oublier celle de Disengoma où plusieurs familles risquent de perdre leurs parcelles.

« Le danger est imminent. Nous sommes même choqués que, malgré les 5 millions de dollars américains que les Chinois reçoivent pour le péage de notre route, qu’ils ne puissent pas constater que la route est en danger », a déclaré le député Jacques Lungwana.

« Ça sera notre cheval de bataille auprès du gouvernement central. La nationale numéro 1 est le poumon de notre économie. Et le Kongo Central n’en bénéficie pas. Nous allons en parler aux décideurs pour qu’ils interviennent le plus rapidement possible », a-t-il promis.

« Cette route n’est pas seulement un danger pour la ville de Mbanza-Ngungu, mais pour tout le pays. Il n’y a pas de déviation au niveau de Mbanza-Ngungu, si la route est coupée. Le temps que prendront les travaux, c’est le temps que nous allons prendre pour que le trafic reprenne », a alerté le député Nsumbu Mutu Kalavo.

« Si la route est coupée, c’est vrai que les gens viendront intervenir avec beaucoup de moyens au lieu de le faire maintenant. Mais ce qui est drôle, ça sera coupé pour beaucoup de temps parce qu’il n’y aura pas de déviation », a-t-il prévenu.

Alfred Héritier IMANI GAIUS

- Publicité -

EN CONTINU