mercredi, octobre 27, 2021
DRC
57,453
Personnes infectées
Updated on 27 October 2021 à 19:31 19 h 31 min
DRC
5,432
Personnes en soins
Updated on 27 October 2021 à 19:31 19 h 31 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 27 October 2021 à 19:31 19 h 31 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 27 October 2021 à 19:31 19 h 31 min

l'info en continu

La fédération des femmes de l’UNC exige de Kisombe Totshumany des excuses publiques

- Publicité-

Pour la fédération des femmes de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), les propos tenus par Kisombe Totshumany en date du 20 septembre, sont « discourtois, désobligeants et caractérisés par le m’as-tu-visme et l’immaturité politique ».

C’était après sa réunion ce mardi 22 septembre 2020, au siège Provincial de l’UNC/Kinshasa pour donner sa position face à la situation judiciaire de son président national, Vital Kamerhe ainsi que la politique de l’heure au sein du parti.

- Publicité-

Pour ces femmes de l’UNC, cette attitude risque d’ouvrir les portes aux ennemis du parti et aux bourreaux de son président national Vital Kamerhe.

Elles exigent à ce dernier des excuses publiques,  » faute de quoi, la Direction politique du parti est priée de prendre ses responsabilités en déclenchant les mécanismes statuaires relatifs à la suspension de ce dernier ».

Dimanche dernier sur Top Congo FM, Totshumany Kisombe affirmait qu’ « une délégation de l’UNC, conduite par le secrétaire général Aimé Boji et l’honorable Mirindi, séjourne à Goma (où était attendu le Chef de l’Etat) pour ses propres intérêts. Cette délégation n’engageait pas du tout l’UNC ».

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU