jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 2:31 2 h 31 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 2:31 2 h 31 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 2:31 2 h 31 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 2:31 2 h 31 min

l'info en continu

Coopération internationale : le 5ème programme de coopération de l’UNFPA, un centre d’échanges

- Publicité-

Le représentant de l’UNFPA en RDC, Senen Houton, s’est entretenu, mercredi 23 septembre 2020 à Kinshasa, avec le ministre d’État, ministre de la Coopération internationale, intégration régionale et Francophonie, Me Pépin Guillaume Manjolo, sur le 5ème programme de coopération entre son organisation et la RDC.

Le représentant de l’UNFPA en RDC a également indiqué que ce programme s’appuie sur les objectifs de développement durable et s’aligne sur les priorités du gouvernement congolais.

- Publicité-

Il a présenté l’économie des différents résultats clés attendus pour ce programme.

De son côté, le ministre d’État Manjolo a donné quelques orientations pour l’application effective de ce programme qui bénéficie de l’aval du gouvernement congolais pour son exécution durant les cinq prochaines années.

Ce programme met l’accent sur la qualité des services de santé maternelle, notamment, la formation des sages-femmes, l’amélioration de l’offre des services de planification familiale ainsi que la lutte contre le mariage précoce et les violences sexuelles.

Kashama

Le représentant de l’UNFPA en RDC, Senen Houton, s’est entretenu, mercredi 23 septembre 2020 à Kinshasa, avec le ministre d’État, ministre de la Coopération internationale, intégration régionale et Francophonie, Me Pépin Guillaume Manjolo, sur le 5ème programme de coopération entre son organisation et la RDC.

Le représentant de l’UNFPA en RDC a également indiqué que ce programme s’appuie sur les objectifs de développement durable et s’aligne sur les priorités du gouvernement congolais.

Il a présenté l’économie des différents résultats clés attendus pour ce programme.

De son côté, le ministre d’État Manjolo a donné quelques orientations pour l’application effective de ce programme qui bénéficie de l’aval du gouvernement congolais pour son exécution durant les cinq prochaines années.

Ce programme met l’accent sur la qualité des services de santé maternelle, notamment, la formation des sages-femmes, l’amélioration de l’offre des services de planification familiale ainsi que la lutte contre le mariage précoce et les violences sexuelles.

Kashama

- Publicité -

EN CONTINU