mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min

l'info en continu

RDC : Plus de 133.000 agents fictifs et 43.000 doublons bénéficient indûment de la paie des fonctionnaires

- Publicité-

Les résultats préliminaires des enquêtes de la Police judiciaire des parquets sur la paie des agents et fonctionnaires de l’État renseignent qu’il y a plus de 133.000 agents fictifs et environ 43.000 doublons qui bénéficient indûment de la paie des fonctionnaires et agents de l’État officiellement reconnus.

Des sources proches de la police judiciaire, qui se sont confiées à Radio Okapi, font des révélations sur les présumés détournements des salaires opérés par manque d’un système de bancarisation efficace depuis le mois d’août 2011 jusqu’à ce jour.

- Publicité-

Les agents de l’administration publique, du président de la république jusqu’au dernier huissier, sont estimés à environ 1.138.000 fonctionnaires.

Ces chiffres, avancent-elles, ne reflètent pas la réalité. Les vrais effectifs ne sont jamais maîtrisés malgré les recensements réguliers. Ce qui cause un manque à gagner considérable au trésor public.

L’histoire de la bancarisation remonte de l’instruction demandée par le parquet général près la Cour d’Appel de Kinshasa-Matete. Car d’après ces sources, le rapport du comité de suivi de cette bancarisation n’avait jamais été finalisé et qu’il y aurait des éléments nouveaux.

Peu avant, la première demande d’instruction avait été formulée sur injonction de l’ancien ministre de la justice Alexis Tambwe Mwamba, le dossier fut classé sans suite.

Depuis le mois d’août 2011, sept mille milliards des francs congolais ont été détournés par mois sur les salaires des fonctionnaires.

Les enquêteurs allèguent que l’argent détourné a été partagé entre 50 personnes, agents et officiels impliqués dans la chaîne de paiement avec la complicité de certains responsables de la Banque centrale du congo et des banques commerciales.

Enfin dans le cadre du suivi de la bancarisation, le comité qui assure le contrôle et l’encadrement afin d’élaguer les doublons et les fictifs n’est pas non plus sans reproche. Ses responsables défalqueraient l’équivalent de 3,6 USD sur la paie de chaque fonctionnaire.

Les fonctionnaires de l’État représentés par le CYNECAT se disent satisfaits de ces résultats préliminaires. Le secrétaire de CYNECAT, Jean-Bosco Puna, a toujours réclamé un audit sur cette bancarisation. Il souhaite que ces enquêtes aboutissent à des sanctions.

Alfred Héritier IMANI GAIUS

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...

SADC : la RDC et le Malawi élus président et vice-président du RPMLOC du Forum parlementaire

La République démocratique du Congo (RDC) et le Malawi ont été élus respectivement président et vice-président du Comité parlementaire régional de surveillance...

DGDA : action disciplinaire contre le DG a.i. Nkongolo pour « suspension des avantages accordés à certaines entreprises »

Le ministre des Finances, Sele Yalaghuli, a ouvert une action disciplinaire contre le Directeur général a.i. de la Direction Générale des douanes...

Beni : Aimé Ngoy Mukena stigmatise la manipulation des jeunes pour la déstabilisation de la RDC

Lors d'un point de presse dimanche 27 septembre 2020 à Beni (Nord-Kivu), le ministre de la Défense nationale, Aimé Ngoy Mukena, a...