mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min

l'info en continu

Haut-Katanga : l’arrestation de Tshiswaka Isaac évoquée au Conseil provincial de sécurité

- Publicité-

Le ministre provincial de l’Intérieur et Affaires coutumières du Haut-Katanga recommande aux services de sécurité d’intensifier les recherches pour arrêter Isaac Tshiswaka et sa bande, en fuite depuis le déploiement des éléments des FARDC et de la Police nationale dans la base Bilanga, « pour qu’il réponde se ses actes », a dit Filbert Nkunda Milundu à l’ issue de la réunion du Conseil provincial de sécurité élargie au maire de Kasumbalesa, tenue mercredi 16 septembre 2020, dans la salle de banquet du gouvernorat.

À entendre le ministre Nkunda Milundu, Isaac Tshiswaka reste une épine dans le pied de l’exécutif provincial du Haut-Katanga. Son arrestation demeure donc une priorité. Étant donné que la semaine passée, il a essayé encore de défier l’autorité provinciale, en organisant un meeting à Kasumbalesa, auquel étaient conviens les militants de l’UDPS qui lui sont encore fidèles.

- Publicité-

Dans une lettre du 11 août 2020 adressée a plusieurs autorités provinciales du Haut-Katanga, dont une copie est parvenue à POLITICO.CD, la fédération de l’UDPS/Haut Katanga avait porté « plainte » contre Isaac Tshiswaka, tout en demandant au ministère provincial de l’Intérieur de se saisir du cas Tshiswak ainsi que de celle des membres de sa bande pour avoir semé les actes de rébellion contre les autorités établies et menaces sur la vie des paisibles citoyens

Le Conseil note, cependant, que la situation générale de Kasumbalesa semblait être relativement calme, nonobstant les casseurs de vitres qui y ont refait surface depuis 10 jours.

En rapport avec la situation sécuritaire dans la ville de Lubumbashi, le Conseil constate que « la situation demeure relativement calme, en dépit d’une rumeur faisant état de la présence dans la ville d’un commando armé ».

Il souligne qu' »il s’est constaté un mouvement régulier des FARDC venus rejoindre leur le nouveau poste d’attache par camion, en provenance de Kalemie avec leurs dépendants ».

Il demande à la population de vaquer librement à ses occupations, car la situation étant sous contrôle des forces de sécurité.

Adrien AMBANENGO

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...

SADC : la RDC et le Malawi élus président et vice-président du RPMLOC du Forum parlementaire

La République démocratique du Congo (RDC) et le Malawi ont été élus respectivement président et vice-président du Comité parlementaire régional de surveillance...

DGDA : action disciplinaire contre le DG a.i. Nkongolo pour « suspension des avantages accordés à certaines entreprises »

Le ministre des Finances, Sele Yalaghuli, a ouvert une action disciplinaire contre le Directeur général a.i. de la Direction Générale des douanes...

Beni : Aimé Ngoy Mukena stigmatise la manipulation des jeunes pour la déstabilisation de la RDC

Lors d'un point de presse dimanche 27 septembre 2020 à Beni (Nord-Kivu), le ministre de la Défense nationale, Aimé Ngoy Mukena, a...