mardi, septembre 15, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 15 September 2020 à 12:00 12 h 00 min
DRC
319
Personnes en soins
Updated on 15 September 2020 à 12:00 12 h 00 min
DRC
9,807
Personnes guéries
Updated on 15 September 2020 à 12:00 12 h 00 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 15 September 2020 à 12:00 12 h 00 min

l'info en continu

Le ministre Claude Nyamugabo évalue la situation environnementale dans le Haut-Katanga

- Publicité-

Le ministre national de l’Environnement et Développement durable, en mission officielle d’inspection dans les provinces du Haut-katanga et Lualaba, pour évaluer la situation environnementale des activités minières.

Situation caractérisée par les dénonciations de la part de la population des cas de pollution des rivières, des eaux et du sol voire la pollution de l’air par les entreprises minières.

- Publicité-

Aussitôt arrivé dans la ville cuprifère, Claude Nyamugabo, ministre de l’Environnement et Développement durable, a d’abord échanger, le lundi 14 septembre, avec le vice-gouverneur Jean-Claude Kinimba, au gouvernorat du Haut-katanga, avant de faire la ronde des entreprises.

« Je suis venu faire une inspection environnementale, étant donné qu’au niveau du gouvernement central, nous sommes saisis, concernant les activités de certaines entreprises minières qui violent les normes environnementales, et nous avons la charge de protéger notre population. Et je suis venu faire le constat de ces violations de normes environnementales et tiré également les conséquences juridiques qui s’imposent », a déclaré Claude Nyamugabo à POLITICO.CD

Et de renchérir: « S’enquérir ensuite de la situation liée à l’exploitation forestière et enfin sensibiliser toutes les parties prenantes ainsi que les forces vives sur l’implémentation de l’initiative présidentielle « jardins scolaires, 1 milliard d’arbres à l’horizon 2023 et dont le ministre requiert l’implication du gouvernement provincial »

les descentes sur le terrain

À Ruashi Mining, Claude Nyamugabo a salué l’investissement implanté à cette entreprise minière, mais s’est dit « sidéré » qu’on s’en passe des lois et règlements du strict respect de normes environnementales.

Partout où le ministre de l’Environnement est passé, c’est le même constat amer. Bassins de rétention chaotique, les eaux qui se déversent ça et là.

Au site minier de la société Chemaf, les rejets des concetrateurs ont carrément pollué les rivières voisines au point de faire disparaître toute une vie aquatique et même les espaces végétales.

Adrien AMBANENGO

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

Kongo Central: L’administrateur du territoire de Mbanza-Ngungu met fin à la contrebande du carburant au poste frontalier de Kimpangu

Il n'y aura plus de contrebande du carburant au poste frontalier de Kimpangu, dans le secteur de Gombe-Sud (Kongo-Central).

Le ministre Claude Nyamugabo évalue la situation environnementale dans le Haut-Katanga

Le ministre national de l'Environnement et Développement durable, en mission officielle d'inspection dans les provinces du Haut-katanga et Lualaba, pour évaluer la...

Arrêt de travail à l’OGEFREM: Patient Sayiba remercie les agents pour leur soutien, mais les appelle à reprendre le service

Le directeur général de l'Ogefrem, toujours détenu au Parquet de Kinshasa - Gombe, a appelé ses agents et cadres à reprendre le...

Tshopo: le maire de Kisangani alerte sur un mouvement d’inciviques qui opèrent en mode ADF

Le maire de la ville de Kisangani a, dans une communication diffusée lundi 14 septembre 2020 à la RTNC sous station du...

RDC: Les agents de l’OGEFREM scellent leurs bureaux à travers le pays pour protester contre la détention de leur Directeur général

Les bureaux de l'Office de la gestion de fret multimodal (OGEFREM) ne pourront pas ouvrir ce mardi 15 septembre à travers le...