jeudi, octobre 21, 2021
DRC
57,402
Personnes infectées
Updated on 21 October 2021 à 13:19 13 h 19 min
DRC
5,381
Personnes en soins
Updated on 21 October 2021 à 13:19 13 h 19 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 21 October 2021 à 13:19 13 h 19 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 21 October 2021 à 13:19 13 h 19 min

l'info en continu

Mis sur pied d’un cadre de concertation qui permettra de passer en revue toutes les situations du tourisme à Kinshasa

- Publicité-

Le Ministre du Tourisme YVES BUNKULU ZOLA et Ministre provincial de l’environnement de Kinshasa, DIDIER TENGE TE LITO ont décidé de mettre sur pied un cadre de concertation qui permettra de passer en revue toutes les situations qui se passent dans la province de Kinshasa et les aspects qui concernent le tourisme, et donner une meilleure formation au personnel qualifié, et aussi tabler sur la journée mondiale du tourisme qui pointe à l’horizon.

C’est l’objet de la rencontre du Ministre du Tourisme YVES BUNKULU ZOLA avec le Ministre provincial de l’environnement de Kinshasa, DIDIER TENGE TE LITO, ce Mercredi 9 Septembre 2020 dans son cabinet de travail, rapporte la Presse Ministère du Tourisme.

- Publicité-

Il était aussi question était de savoir : comment rebooster et redonner vie au secteur touristique ?

Pour ce faire, l’État congolais doit jouer son rôle, et surtout relever le niveau en ce qui concerne l’hôtellerie, parceque certains se donnent des hôtels eux-mêmes et ne remplissent pas les critères. Il faut aussi surtout rebooster la formation des communaux, des chefs de division pour qu’à leur tour eux à leur tour, ils s’approprient les questions liées au tourisme.

 » Un agent qui travaille dans la commune doit être capable de vendre sa commune en évoquant l’histoire de notre culture », a laissé entendre le Ministre provincial Tenge Lito

Signalons par ailleurs que le thème de la journée mondiale du tourisme cette année est : « Tourisme et Développement durable ».

« A Kinshasa, tout est touristique et tout le monde aura sa part à jouer que ça soit une boîte de nuit, terrasse ( nganda ), que ceux qui y fréquentent puissent avoir un standard uniforme c’est à dire qu’il y ait une particularité dans chaque commune. Il faut faire redécouvrir aux kinois ce que c’est le tourisme », a dit le ministre de l’environnement de Kinshasa.

Ils ont aussi échangé sur le cadre scolaire qui est un milieu éducatif pour tout opérateur économique qui œuvre dans le tourisme. Il y a cette obligation de vulgariser et de proposer des projets qui prônent le tourisme dans différents sites stratégiques.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU