mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 11:02 11 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 11:02 11 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 11:02 11 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 11:02 11 h 02 min

l'info en continu

Les agents et cadres de l’OGEFREM appellent le conseil de ministre à revoir sa décision de lever les mises en place effectuées au sein de cette entreprise publique

- Publicité-

Depuis l’époque du DG Kikwa il n’y a jamais eu de mise en place à l’OGEFREM. Il avait donné quelques promotions sélectives à ses amis avec qui ils avaient sérieusement volé et détourné l’argent de l’entreprise au point de nous mettre dans une situation de crise totale.

Une fois arrivé à la tête de l’OGEFREM, le DG Sayiba a naturellement procédé à un audit de la gestion de l’équipe précédente et le constat était catastrophique.

- Publicité-

Dans ce genre de situation les textes ne pouvaient qu’être appliqué, et près d’une dizaine de personnes ont été révoqués suite aux fautes graves commises.

Depuis ils ne cessent jour et nuit de non seulement combattre l’équipe en place à l’OGEFREM mais aussi ils cherchent à déstabiliser le bon fonctionnement de notre Office.

Le DG Sayiba paye régulièrement les cadres et agents, il a amélioré leurs conditions de travail, il a multiplié les recettes de l entreprise et il rembourse les millions de dollars de dette que le DG Kikwa a laissé à l’entreprise.

Parlant de la mise en place, elle a été effectuée pour le bon fonctionnement de l’Office en général, en plus 90% des cadres et agents ont été concernés par cette mise en place.

Comment expliquer qu’il y a des tensions ? Ont-ils posé la question aux agents pour confirmer qu’il y a des tensions ? Il y a des nouvelles agences où ont été affectés de nouveaux responsables et leurs agents depuis plus d’un mois, ont leur a payé leur frais de mutation, billet d avion et toutes les autres charges y relatives, aussi, il y a eu plusieurs promotions parce qu’il y avait beaucoup trop de postes vacants. Il fallait remettre de l’ordre dans l’organigramme de l’office.

La grande majorité c’est à dire plus de 90% des cadres et agents ont vu leur situation sociale et professionnelle s’améliorer.

Et vous voulez que d’un coup tout cela soit annulé? Tout ça à cause des jaloux? révoqués parce qu’ils ont volé ?

Et qui rapportent des fausses informations à son Excellence Monsieur le Président de la République ?

Nous disons NON à cette machination et invitons les autorités à s’enquérir de la vraie situation et surtout de soutenir l’action du DG Sayiba qui est sans doute le meilleur mandataire placé à la tête de l OGEFREM.

Cette décision du conseil des ministres va sans doute créer une crise sans précédent à l’Office parce plus de 90% des cadres et agents se verront rétrogradés, aussi comment faire avec tous ceux qui ont été muté ? Leur équipe ? Les agences vont rester vides ?

Le conseil de ministre doit revoir sa décision et s’il le faut venir prendre la vraie info auprès des agents. Nous sommes et resterons unis.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...

SADC : la RDC et le Malawi élus président et vice-président du RPMLOC du Forum parlementaire

La République démocratique du Congo (RDC) et le Malawi ont été élus respectivement président et vice-président du Comité parlementaire régional de surveillance...

DGDA : action disciplinaire contre le DG a.i. Nkongolo pour « suspension des avantages accordés à certaines entreprises »

Le ministre des Finances, Sele Yalaghuli, a ouvert une action disciplinaire contre le Directeur général a.i. de la Direction Générale des douanes...