dimanche, octobre 17, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

« Le Secrétaire général de l’ONU exprime son inquiétude face à la violence continue dans le territoire d’Irumu, notamment à la frontière de l’Ituri et du Nord-Kivu » ( Stéphane Dujarric, porte-parole)

- Publicité-

« Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, exprime son inquiétude face à la violence continue dans le territoire d’Irumu, notamment à la frontière de l’Ituri et du Nord-Kivu », a indiqué son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une déclaration de presse publiée samedi 12 septembre, rapportée par la radio Okapi.

Il s’est exprimé suite à la vague d’attaques contre les civils dans l’Est de la République démocratique du Congo.

- Publicité-

Par la voix de son porte-parole, M. Guterres a réitéré le soutien de l’ONU aux autorités congolaises pour traduire en justice les auteurs d’attaques contre des civils, les forces de sécurité nationales et les Casques bleus de la Mission des Nations Unies (MONUSCO)  en RDC.

Le Secrétaire général a réaffirmé « l’engagement des Nations Unies à soutenir le peuple et le gouvernement de la RDC dans leurs efforts pour instaurer la paix et la stabilité dans l’Est du pays ».

Il sied de rappeler que les attaques récentes dans cette région de l’Est de la RDC ont une fois de plus causé la mort de nombreux civils.

Cette zone continue de subir des violences intercommunautaires, tout en demeurant la cible de membres des Forces démocratiques alliées (ADF), un groupe armé qui y sévit depuis longtemps.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU