jeudi, octobre 21, 2021
DRC
57,402
Personnes infectées
Updated on 21 October 2021 à 11:19 11 h 19 min
DRC
5,381
Personnes en soins
Updated on 21 October 2021 à 11:19 11 h 19 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 21 October 2021 à 11:19 11 h 19 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 21 October 2021 à 11:19 11 h 19 min

l'info en continu

Kasai Oriental: Un protocole d’entente signé par trois groupements du territoire de Katanda qui étaient en conflit

- Publicité-

Un protocole d’entente a été signé ce vendredi 11 septembre 2020 par Trois groupements du territoire de Katanda qui étaient en conflit. Il s’agit de Bena Shimba, Bena Kapuya et Bena Muembia.

Selon la radio Okapi qui rapporte l’information, la cérémonie de signature de ce pacte a été présidée par le gouverneur de la province du Kasaï-Oriental, en présence des quelques députés nationaux et provinciaux, élus de Katanda.

- Publicité-

C’est à l’issue d’un conseil provincial de sécurité élargi aux dirigeants de ces trois groupements et aux autorités territoriales de Katanda, que les trois communautés en conflit ont décidé d’enterrer la hache de guerre. Mais cela, après deux jours de médiation présidée par le gouverneur de province.

Les parties acceptent ainsi la cohabitation pacifique.

Pour préserver la paix sociale et communautaire, les parties en conflit ont convenu de dénoncer les personnes qui tenteront de violer le présent protocole d’entente.

Ainsi pour mieux le consolider, le prétendant au pouvoir du groupement de Bena Shimba promet de ne plus s’ingérer dans la gestion des affaires coutumières du groupement.

Les habitants de trois groupements en conflit se sont affrontés au cours de la dernière semaine du mois d’août dernier, à la suite du rebondissement d’un vieux conflit foncier.

Alors que le bilan officiel de cet accrochage tarde à être annoncé, le bureau des urgences et d’éveil communautaire de la Caritas/Mbuji-Mayi cité par la radio Okapi, fait état de 11 morts, 7 personnes blessées grièvement et plus de 200 maisons incendiées au cours de la récente dispute.

« Jusqu’à ce jour, aucune assistance n’est encore envisagée pour les familles sinistrées., » indique la radio Onusienne.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU