mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min

l'info en continu

Mini sommet de Goma: le Burundi désiste suite au calendrier chargé de ses plus hautes autorités

- Publicité-

Invité par le président Félix Tshisekedi pour participer au mini sommet de Goma (Nord-Kivu) du 13 septembre 2020 qui doit réunir les présidents rwandaise, burundais, angolais et congolais sur la sécurité dans la région des Grands Lacs, le Burundi se désiste.

Dans une note verbale du ministère des Affaires étrangères du Burundi adressée à son homologue de la RDC, le 08 septembre 2020, le Burundi assure que ses autorités ne pourront pas participer à ce sommet suite à leur calendrier chargé.

- Publicité-

 » Suite à leur calendrier chargé, les plus hautes autorités burundaises ne pourront malheureusement pas participer aux travaux de ce sommet important prévu du 09 au 13 septembre 2020″, peut-on lire dans la note verbale du ministère des Affaires étrangères du Burundi.

Le gouvernement du Burundi estime prioritaire, dans un premier temps, l’organisation d’une rencontre bilatérale au niveau ministériel et reste disposé à discuter, avec la RDC, des sujets, notamment: la gestion des questions de sécurité à la frontière commune entre le Burundi; la promotion des échanges commerciaux entre les deux pays, la gestion de la pandémie COVID-19 ainsi que d’autres questions d’intérêt commun.

« Le Gouvernement du Burundi réitère son engagement à renforcer les excellentes et historiques relations d’amitié et de la coopération qui existent si heureusement entre le Burundi et la RDC ainsi que leurs peuples, et réitère son intérêt à la tenue des discussions bilatérales autour des sujets clés sus- cités, à des dates à convenir par voie diplomatique entre les deux parties », conclut la note verbale du ministre burundais des Affaires étrangères et de la Coopération au développement.

Le sommet quadripartite (Rwanda, Angola, Ouganda, RDC), à laquelle devrait se joindre le Burundi, rencontre plusieurs réticences des invités du président Félix Tshisekedi.
Et pour le moment, l’adhésion à cette initiative du président de la RDC ne semble pas faire l’unanimité.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...

SADC : la RDC et le Malawi élus président et vice-président du RPMLOC du Forum parlementaire

La République démocratique du Congo (RDC) et le Malawi ont été élus respectivement président et vice-président du Comité parlementaire régional de surveillance...

DGDA : action disciplinaire contre le DG a.i. Nkongolo pour « suspension des avantages accordés à certaines entreprises »

Le ministre des Finances, Sele Yalaghuli, a ouvert une action disciplinaire contre le Directeur général a.i. de la Direction Générale des douanes...

Beni : Aimé Ngoy Mukena stigmatise la manipulation des jeunes pour la déstabilisation de la RDC

Lors d'un point de presse dimanche 27 septembre 2020 à Beni (Nord-Kivu), le ministre de la Défense nationale, Aimé Ngoy Mukena, a...