dimanche, octobre 24, 2021
DRC
57,432
Personnes infectées
Updated on 24 October 2021 à 6:26 6 h 26 min
DRC
5,411
Personnes en soins
Updated on 24 October 2021 à 6:26 6 h 26 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 24 October 2021 à 6:26 6 h 26 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 24 October 2021 à 6:26 6 h 26 min

l'info en continu

Mini sommet de Goma: le Burundi désiste suite au calendrier chargé de ses plus hautes autorités

- Publicité-

Invité par le président Félix Tshisekedi pour participer au mini sommet de Goma (Nord-Kivu) du 13 septembre 2020 qui doit réunir les présidents rwandaise, burundais, angolais et congolais sur la sécurité dans la région des Grands Lacs, le Burundi se désiste.

Dans une note verbale du ministère des Affaires étrangères du Burundi adressée à son homologue de la RDC, le 08 septembre 2020, le Burundi assure que ses autorités ne pourront pas participer à ce sommet suite à leur calendrier chargé.

- Publicité-

 » Suite à leur calendrier chargé, les plus hautes autorités burundaises ne pourront malheureusement pas participer aux travaux de ce sommet important prévu du 09 au 13 septembre 2020″, peut-on lire dans la note verbale du ministère des Affaires étrangères du Burundi.

Le gouvernement du Burundi estime prioritaire, dans un premier temps, l’organisation d’une rencontre bilatérale au niveau ministériel et reste disposé à discuter, avec la RDC, des sujets, notamment: la gestion des questions de sécurité à la frontière commune entre le Burundi; la promotion des échanges commerciaux entre les deux pays, la gestion de la pandémie COVID-19 ainsi que d’autres questions d’intérêt commun.

« Le Gouvernement du Burundi réitère son engagement à renforcer les excellentes et historiques relations d’amitié et de la coopération qui existent si heureusement entre le Burundi et la RDC ainsi que leurs peuples, et réitère son intérêt à la tenue des discussions bilatérales autour des sujets clés sus- cités, à des dates à convenir par voie diplomatique entre les deux parties », conclut la note verbale du ministre burundais des Affaires étrangères et de la Coopération au développement.

Le sommet quadripartite (Rwanda, Angola, Ouganda, RDC), à laquelle devrait se joindre le Burundi, rencontre plusieurs réticences des invités du président Félix Tshisekedi.
Et pour le moment, l’adhésion à cette initiative du président de la RDC ne semble pas faire l’unanimité.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU