jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 5:31 5 h 31 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 5:31 5 h 31 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 5:31 5 h 31 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 5:31 5 h 31 min

l'info en continu

Pour l’amélioration du climat des affaires : ANAPI organise une matinée de vulgarisation et de sensibilisation des femmes sur le paiement taxes et impôts

- Publicité-

C’est dans la perspective de la formalisation des petites et moyennes entreprises, sur l’ensemble du territoire national, que l’Agence Nationale pour Promotion des Investissements (ANAPI) a organisé, ce jeudi 10 Septembre 2020, au Rotana de Kin Plazza à Kinshasa, une matinée axée sur la vulgarisation et la sensibilisation des femmes sur les réformes opérées par le Gouvernement de la République plus précisément sur l’indicateur Paiement des taxes et impôts.

« Pourquoi cet atelier, parce que nous pensons que l’indicateur Doing business devrait être connue de la plupart de personnes et nous avons choisi principalement la femme […] Le segment essentiel pour porter l’entrepreneuriat dans notre pays c’est les femmes pour gagner la femme […] elle gère un foyer, un mari, les enfants… », a déclaré Anthony Nkinzo dans son mot.

- Publicité-

D’après l’ANAPI, le choix de cette thématique sur cet indicateur (paiement taxes et impôts) se justifie aussi par le fait qu’il a été constaté qu’en cette période où le taux de chômage est croissant et ce, suite aux causes endogènes et exogènes liées à la Covid-19. Elle estime que l’entrepreneuriat féminin constitue un refuge pour nombre des familles, encouragé par les nombreux dispositifs publics ou privés, et apparaît comme une solution collective, dans une période d’effritement des investissements solides et directs étrangers. Il est, à ce jour, informe l’ANAPI, un vecteur essentiel de la croissance et le relais indispensable de la grande unité de production.

Ainsi donc, le cadre facilitateur mis en place par l’ANAPI pour ces femmes entrepreneures, formelles ou informelles, s’est mué en tribune d’expression populaire où l’assistance et les panélistes qui, pour la plupart, proviennent des régies financières telles que la DGDA, DGI, DGRAD ou de l’établissement public à caractère social et culturel, à savoir INPP ou d’autres encore le CNSS.

La Directrice générale adjointe de l’ANAPI, celle de l’ONEM, la DGDA, la DGI, la DGRAD ont tous brièvement expliqués aux femmes entrepreneures présentent en ce lieu, le fonctionnement et l’importance de leurs services respectifs et ce, dans le cadre d’amélioration du climat des affaires.

Prenant part à cette matinée, la vice-Premier ministre, ministre du Plan, Elysée Munembwe ainsi Béatrice Lomeya, Ministre d’Etat, Ministre du genre, famille et enfant, ont toutes deux soutenu l’impératif pour tout entrepreneur, principalement la femme, de s’acquitter de ces devoirs fiscaux, tout en soutenant l’importance de désagréger ce type d’activité afin de toucher à grande échelle ces femmes entrepreneures.

Il sied d’indiquer que c’est dans le cadre de la mise en œuvre de son Plan de travail budgétisé annuel de l’exercice 2020 que l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI) a organisé, avec l’appui de la Cellule d’Exécution des Financements en faveur des États Fragiles (CFEF) dans le cadre du Projet de Développement du Pôle de Croissance Ouest de la Banque Mondiale, cet atelier de vulgarisation et de sensibilisation des femmes entrepreneures.

Hervé Pedro

- Publicité -

EN CONTINU