mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 13:02 13 h 02 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 13:02 13 h 02 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 13:02 13 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 13:02 13 h 02 min

l'info en continu

« Le ministre de la Santé doit démissionner. Lorsqu’on est soupçonné dans une affaire grave comme ça, il faut se mettre à la disposition de la justice » (Valéry Mandiangu, Président ODEP)

- Publicité-

Le président de l’Observatoire des dépenses publiques (ODEP), Valéry Mandiangu, appelle le ministre de la Santé à démissionner au vu des soupçons de corruption pesant sur lui.

« Le ministre de la Santé doit démissionner. Lorsqu’on est soupçonné dans une affaire grave comme ça, il faut se mettre à la disposition de la justice. Il ne faut pas résister », a exhorté Valéry Mandiangu à Eteni Longondo, jeudi 10 septembre 2020 sur TOP CONGO FM.

- Publicité-

Valéry Mandiangu estime que « ça sera une bonne chose, si le Chef de l’État fait une recommandation pour le faire partir du gouvernement ».

Il demande aussi à l’Assemblée nationale « de traiter ce dossier avec célérité »

Réagissant à la lettre de la Cour de cassation adressée au bureau de l’Assemblée nationale pour demander à la Chambre basse du parlement d’autoriser des enquêtes et, éventuellement, des poursuites contre le ministre Eteni Longondo, lr député Mohindo Nzangi explique qu’il s’agit d’une simple formalité.

« L’autorisation des poursuites ne fait pas débat à l’Assemblée nationale. C’est une formalité », a-t-il expliqué.

« Ça sera la deuxième fois qu’on livre un membre du gouvernement à la Justice. Nous l’avons fait avec le ministre John Ntumba », a-t-il rappelé.

Le ministre Eteni Longondo a été mis en cause dans une enquête de l’Inspection générale des finances (IGF) révélant « des soupçons de détournement et de megestion graves de fonds alloués à la riposte contre la COVID-19 ».

Dans sa réplique lors d’une conférence de presse, mardi 25 août 2020, le ministre de la Santé a juré qu » »il n’y a jamais eu détournement de fonds alloués à la lutte contre le COVID-19 qui ont été gérés dans toute transparence ».

Le gouvernement avait affirmé avoir décaissé plus de 20 millions USD pour la riposte contre le Coronavirus.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...

SADC : la RDC et le Malawi élus président et vice-président du RPMLOC du Forum parlementaire

La République démocratique du Congo (RDC) et le Malawi ont été élus respectivement président et vice-président du Comité parlementaire régional de surveillance...