mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min

l'info en continu

138 millions USD du Go-Pass et 92 millions USD du projet Bukanga Lonzo, objet d’une enquête ouverte par l’inspection Générale des Finances (IGF)

- Publicité-

L’Inspection Générale des Finances (IGF) a lancé des enquêtes sur la gestion du parc agro-industriel de Bukangalonzo, ainsi que sur les frais perçus sur le Go-Pass qui est une taxe aéroportuaire instaurée par l’État congolais.

Ces enquêtes entrent dans le compte de la requête du président Félix Tshisekedi à l’IGF pour des audits et contrôles dans tous les secteurs les plus rentables pour l’État, mais aussi l’examen des exonérations fiscales, non fiscales et douanières, rapportent le service de communication de l’IGF.

- Publicité-

Officiellement lancé le 15 juillet 2014 par Joseph Kabila, le projet Bukanga-Lonzo réunissait le Gouvernement congolais dans un « partenariat public-privé » avec une société sud-africaine, Africom Commodities. Bukanga Lonzo avait pour objectif ambitieux de stimuler la production alimentaire mécanisée en RDC. Mais au finish, rien ne fut fait comme l’a constaté le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba qui a peiné à comprendre ce qui a pu justifier pareil gaspillage des ressources publiques » lors se sa visite le 19 août sur le site.

L’ancien premier ministre Matata Ponyo, pointé du doigt par une certaine opinion comme le responsable du fiasco du parc agro-industriel de Bukanga Lonzo, avait appelé la semaine dernière l’inspecteur général des finances chef de service Jules Alingete, à se saisir du dossier relatif au projet du parc agro-industriel de Bukanga Lonzo pour établir les responsabilités de l’éventuel détournement des fonds publics.

S’agissant de la taxe de Fonds de Développement pour les Infrastructures aéroportuaires (IDEF) autrement appelée Go-Pass, c’est depuis 2009 qu’elle a été instaurée en République Démocratique du Congo. 

Répondant le 20 mai dernier à la question écrite d’André-Claudel Lubaya, portant sur la collecte et l’affectation des fonds générés par la redevance Go-Pass dans la période comprise entre 2014 et 2019 a donné une idée sur les recettes effectuées par la RVA, le ministre des Transports et Voies de communication, Didier Mazenga avait déclaré que les données fournies par le ministre des Transports ont indiqué que le Go-Pass a généré un total de 138 millions 91 920,98 USD de 2014 à 2019. A l’analyse, les recettes sont allées crescendo ces six dernières années avec 19,329 millions USD en 2014 contre 27,636 millions USD en 2019.

« Ces recettes Go-Pass sont logées par la RVA à la Rawbank, à la BIAC (entre 2014 et 2016), à la DGDA par le guichet unique et dans les entités/RVA, » a affirmé le ministre des Transports et Voies de communication, Didier Mazenga à la représentation nationale.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...