mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min

RDC: la commission ECOFIN de l’Assemblée nationale partage ses préoccupations avec Premier ministre

- Publicité-

Le gouvernement congolais multiplie les efforts pour maximiser les recettes de l’État. Pour y parvenir, il compte sur l’implication de toutes les institutions du pays concernées.

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a eu des échanges, jeudi 10 septembre 2020, avec la délégation des députés nationaux membres de la commission ECOFIN de l’Assemblée nationale, actuellement en mission de contrôle budgétaire 2020 à la Direction générale des douanes et accises (DGDA).

Cette délégation de la commission ECOFIN, conduite par le député Constantin Mbengele, arrivée à mis parcours de sa mission de contrôle dans cette régie financière, a soumis au chef du gouvernement quelques préoccupations sur le traitement des opérations douanières en erépublique démocratique du congo, qui empêchent l’accroissement des recettes de l’État.

Il s’agit, notamment, de la question de la valeur douanière ou transactionnelle sur base du régime déclaratif de l’opérateur économique, des abus constatés dans l’octroi des exonérations, des compensations à réduire, des infractions douanières à constater à des postes frontaliers, des droits de sortie des produits miniers, et bien d’autres.

À l’issue de la réunion avec le epremier ministre Ilunga Ilunkamba, le chef de la délégation, Constantin Mbengele, a affirmé qu’il est nécessaire de revoir la législation en la matière.
Les députés nationaux membres de la commission ECOFIN se disent très rassurés de l’implication du chef du gouvernement central en sa qualité d’économiste et, surtout, de scientifique pour des réponses rapides à toutes ces préoccupations.

À quelques jours de l’ouverture de la session de septembre à l’Assemblée nationale, essentiellement budgétaire, cette collaboration entre l’autorité budgétaire et l’exécutif central traduit une volonté commune de booster la maximisation des recettes publiques en erépublique démocratique du congo.

Alfred Héritier IMANI GAIUS

- Advertisement -
- Advertisement -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...