RDC : le gouvernement décaisse 5 millions USD pour relancer la MIBA

0
1355

Le gouvernement de la République démocratique du Congo a décaissé 5 millions USD pour relancer les activités de la Minière de Bakwanga (MIBA), a révélé son directeur a.i., Paulin Lukusa Mudiayi, mercredi 09 septembre 2020.
Il a confirmé avoir payé le personnel de la MIBA, lundi 07 et mardi 08 septembre 2020.

Une autre partie des fonds obtenus du gouvernement va contribuer au renforcement de l’outil de production, pour permettre à la MIBA de relancer effectivement ses activités.

Le président de la délégation syndicale des agents de cette société minière,
Mohamed Ntumba,
a remercié le Chef de l’État, Félix Tshisekedi. Il a appelé les responsables de la MIBA à gérer ce fonds avec parcimonie.
À la suite des décisions du Conseil des ministres qui ont été prises au cours des réunions antérieures sur la situation de la MIBA, le Chef de l’État avait rappelé l’urgence de débloquer 5 millions USD pour permettre la relance de la MIBA.

En effet, il avait constaté, avec son gouvernement, que la MIBA n’a plus jamais profité des revenus de la Société Anhui-Congo d’Investissement Minier (SACIM) qui exploite le gisement diamantifère de Tshibwe en territoire de Miabi, dans le cadre d’un partenariat à parts égales entre le partenaire chinois et l’État congolais.

Ainsi, le président de la République a instruit le ministre du Portefeuille de diligenter un audit sur la SACIM afin de
dégager clairement les droits et obligations des parties et d’organiser, dans le meilleur délai, sa transformation en Société anonyme. Et ce, conformément à l’Accord de partenariat entre parties dans le but de doter la SACIM d’un Conseil d’administration qui donnera des orientations sur la gestion sociale et la contrôlera.

Thierry Mfundu