mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min

Denis Mukwege salue le « redéploiement des éléments de la Monusco » à Panzi pour sa sécurité et celle des malades

- Publicité-

C’est dans un tweet, posté le soir de mercredi 09 septembre 2020, que le Prix Nobel congolais s’est exprimé au sujet du redéploiement des éléments de la Mission onusienne aux alentours de Panzi, dans la province du Sud-Kivu.

Denis Mukwege salue ce redéploiement qui vise à assurer sa sécurité, celle des malades et du personnel de l’hôpital de Panzi.

« Merci aux Nations
Unies d’assurer notre protection » a-t-il conclu dans son tweet.

La Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) reste déterminée à assurer la sécurité du Dr Denis Mukwege, lauréat du Prix Nobel de la Paix, et de la clinique Panzi dans l’est de la RDC, d’après une dépêche de l’ONU Infos de mardi 8 septembre 2020.

« Bien qu’un certain nombre de cas de Covid-19 parmi nos soldats de la paix aient eu un impact opérationnel, nous avons continué à travailler en étroite collaboration avec le Dr Mukwege, les autorités congolaises et les partenaires internationaux pour veiller à ce que ses besoins en matière de sécurité et ceux de la clinique soient pris en compte de manière efficace et durable », a précisé le porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies, Stéphane Dujarric.

Cette déclaration est intervenue alors que le Dr Mukwege fait l’objet d’une montée alarmante d’intimidations, de correspondances haineuses et de menaces de mort transmises par les médias sociaux et par des appels téléphoniques qui lui sont adressés et à sa famille.

Selon la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet qui a demandé le 28 août 2029 qu’une enquête sur les auteurs de ces menaces soit menée, ces nouvelles menaces font suite au nouveau plaidoyer du médecin « en faveur de la paix dans l’Est du pays ».

Le Dr Mukwege propose la création d’un Tribunal pénal international pour la (RDC) afin de juger « les graves crimes qui y sont commis contre la population civile »

Depuis l’annonce des menaces contre sa personne face à ce sujet qui bat de l’aile, des voix se sont levées en RDC et à l’extérieur du pays pour la sécurité de l’homme qui répare les femmes.

- Advertisement -

Serge SINDANI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...